Sauna, attention à la déshydratation

L’exposition à la chaleur du sauna vous fait transpirer, et donc perdre beaucoup d’eau, ce qui peut conduire à la déshydratation. Suivez donc ces quelques indications afin de savoir reconnaître les signes précurseurs de la déshydratation et connaître les gestes à accomplir pour l’éviter.

Utilisation et bienfaits du sauna&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Áment Gellért - Fotolia</span>

Utilisation et bienfaits du sauna  © Áment Gellért - Fotolia

Comment survient la déshydratation ?

Dans un sauna, la température est particulièrement élevée. En réaction à cette forte chaleur, le corps produit une quantité importante de transpiration pour se rafraîchir, et perd donc de l’eau.

Lorsque le corps perd de l’eau, notamment par le biais de la transpiration induite par la chaleur du sauna, et que cette eau n’est pas remplacée, vous pouvez être victime des effets de la déshydratation.

L’eau est le principal composant de notre corps, puisqu’elle représente environ 60% de notre poids. L’eau est essentielle à notre organisme, puisqu’elle hydrate la peau et les cellules de notre corps, elle lui permet de réguler sa température, participe à l’élimination des déchets et aide les reins à fonctionner.

Notez également que lorsque vous transpirez, vous ne perdez pas uniquement de l’eau, mais vous perdez également des sels minéraux tels que le sodium et le potassium.

Les effets néfastes de la déshydratation pendant le sauna

Lorsque vous êtes victime de déshydratation, cela signifie que vous avez perdu une quantité d’eau trop importante, et cela peut se manifester par plusieurs signes :

  • Vous commencez par avoir soif ;
  • Vous avez la peau et la bouche sèches ;
  • Vous pouvez ressentir des maux de tête, voire des vertiges ;
  • Vous pouvez vous sentir fatiguée(e) et faible ;
  • Vos urines sont moins fréquentes, moins abondantes et elles prennent une couleur foncée et odorantes ;
  • Si vous vous retrouvez dans un stade de déshydratation avancé, vous pouvez constater une absence d’urine, les prémices d’une infection urinaire (brûlures au moment de la miction, douleurs à la vessie), ainsi qu’une baisse de tension ;
  • Si vous ne vous réhydratez pas suffisamment rapidement, vos reins peuvent ne plus fonctionner correctement, vous pouvez perdre conscience, tomber dans le coma.

Restez toujours très attentif(ve) à ces signes de déshydratation, et si ces derniers se font ressentir, vous devez sortir de la cabine de sauna et boire abondamment de l’eau.

Comment éviter la déshydratation pendant le sauna ?

Pour éviter une déshydratation durant votre séance de sauna, il n’y a pas de secret : vous devez boire tout au long de la journée, entre 1 et 1,5 litre d’eau. Idéalement, pensez à boire un demi litre d’eau dans la demi-heure qui précède votre séance.

Pensez d’ailleurs à emporter votre bouteille d’eau avec vous afin de boire également beaucoup d’eau lorsque vous sortez du sauna, de façon fréquente mais par petites quantités.

Si vous ne parvenez pas à boire autant d’eau, pensez éventuellement aux boissons telles que les eaux automatisées, les jus de fruits, les potages et les soupes.

En revanche, bannissez absolument l’alcool qui n’hydrate pas, et qui produit même l’effet inverse en vous déshydratant !

        

Les avis et commentaires
sur sauna, attention à la déshydratation

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos