Accès Espace Pro

Qu'est-ce que le radier de la piscine ?

Plusieurs étapes précèdent la construction de la piscine, et parmi ces étapes, on retrouve la construction du radier de piscine. Ce radier qui se présente sous forme d’une dalle en béton, a pour objectif de stabiliser le sol en vue d’accueillir la structure de la piscine.

Qu’est-ce qu'un radier de piscine ?

Le radier désigne une dalle de piscine en béton que l’on fait couler afin de s’assurer que le sol pourra supporter la construction. Il s’agit donc en quelque sorte des fondations de la piscine.

Le radier est donc systématiquement construit pour les piscines enterrées et semi-enterrées, mais il peut être recommandé pour certaines piscines hors-sol. Si vous souhaitez installer une piscine hors-sol en bois ou en acier par exemple, les professionnels vous recommanderont certainement de réaliser un radier, mais cela va dépendre de la nature du terrain qui va supporter la piscine. Sur un sol stable, vous pourrez vous en passer. Mais si vous souhaitez installer la piscine au beau milieu de votre jardin, sur un sol instable, le renforcement va s’avérer indispensable.

Cependant, notez que la construction d’un radier ne s’improvise pas, il s’agit de respecter plusieurs étapes afin d’obtenir la dalle la plus stable possible.

Etape 1 : pose d’une couche de gravier

Il peut parfois s’avérer nécessaire de commencer par poser une couche de gravier en premier lieu, mais pas systématiquement, cela dépend de la nature du sol. Pensez donc à demander conseil à un professionnel afin de savoir si dans votre cas, la pose du gravier est indispensable. Si c’est le cas, vous pourrez poser jusqu’à 5 cm de gravier au-dessus d’une toile géotextile. Là encore, vous n’aurez pas forcément l’obligation de la poser, mais tout va dépendre des caractéristiques de votre terrain. L’avantage de la toile géotextile, c’est qu’elle permet le passage des eaux de ruissellement, vous ferez donc le point avec un professionnel sur cette nécessité ou non.

De plus, sachez qu’il peut être judicieux d’installer un système de drainage qui va permettre de rediriger les eaux de ruissellement ou les eaux souterraines vers un puits d’assèchement.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Etape 2 : pose d’une bâche de protection sous la dalle de béton

Si le gravier n’est pas une étape obligatoire, la bâche de protection est inévitable. Le fond doit donc être recouvert d’une bâche isolante, car celle-ci a pour objectif d’empêcher que le béton se mélange avec le gravier ou les éléments qui composent le sol. De plus, le gravier est installé pour drainer l’eau, et la bâche permet de renforcer le rôle de drainage du gravier.

Etape 3 : le ferraillage du radier

Le ferraillage de la piscine qui constitue en quelque sorte un squelette métallique, n’est là encore, pas obligatoire même s’il est fortement recommandé. Tous les propriétaires de piscine n’en prévoient pas, mais il est plus sage de prévoir un ferraillage dans certaines situations. Notamment si vous souhaitez installer une piscine de grande taille, ou encore si le sol est de nature instable.

Si vous souhaitez donc installer un ferraillage de piscine, sachez que vous allez utiliser 3 types de ferraille :

  • Les treillis soudés
  • Les chaînages
  • Les fers tors

Avant de poser le ferraillage, vous allez devoir tracer les repères permettant de représenter la surface de la piscine. Il est important de poser également des plots sur la bâche afin de soutenir le treillis, et pour s’assurer que le béton va tout recouvrir. N’oubliez pas non plus de prévoir et de matérialiser l’emplacement de la bonde de fond.

Une fois ces étapes réalisées, vous allez pouvoir poser le ferraillage. Prévoyez d’abord une première couche de treillis, installez les plots qui vont caler l’ensemble, puis installez la deuxième couche de treillis.

Etape 4 : le coulage du béton pour terminer le radier

Enfin, la dernière étape consiste évidemment à couler le béton afin de terminer le radier de piscine.

Mais avant de couler le béton, vous devez effectuer un coffrage qui va permettre de contenir le béton quand il sera encore humide.

Pensez d’ores et déjà à l’épaisseur de radier que vous souhaitez obtenir afin de prévoir le béton en quantité suffisante. Vous allez donc pouvoir couler le béton dans la structure, mais pensez à vous faire aider d’une autre personne, notamment pour tirer et lisser le béton.

Concernant le choix du béton, vous pouvez étudier différents paramètres :

  • Le béton auto-nivelant est plutôt indiqué dans le cas d’un radier de piscine, à condition que vous n’ayez pas prévu un fond en pente, car ce béton sera trop liquide pour pouvoir être tiré correctement.
  • Vous pouvez soit préparer votre béton vous-même, soit vous faire livrer un béton déjà préparé, ce qui vous permet de gagner du temps.
  • Optez pour un béton de 350 kg/m3.
  • Il peut être judicieux de faire appel à un professionnel pour réaliser le radier de piscine, en particulier si vous n’avez jamais réalisé le coulage du béton auparavant. En effet, le radier est une étape très importante, et la propreté des finitions va avoir un impact sur la durée de la structure de la piscine dans le temps.

Enfin, attendez que le béton soit entièrement sec avant de passer à l’étape de la construction de la piscine, cela prend généralement entre 4 et 6 semaines selon les conditions climatiques.

      

Qu'est-ce que le radier de la piscine ?

Découvrez également

Commentaires : Qu'est-ce que le radier de la piscine ?

  • Christo83 - 28/05/14

    Il faut bien évidemment assurer le bon écartement entre les deux couches de treillis mais il faut tout d'abord, et ce n'est malheureusement pas précisé, poser le premier treillis sur des cales pour garantir un enrobage de 3 cm minimum conforme à la réglementation en vigueur (BAEL 1991 révisé 1999)

Voir les 1 commentaires : Qu'est-ce que le radier de la piscine ?

Suivez Guide-Piscine.fr :