Remplir sa piscine : quelques conseils

Le remplissage de la piscine est la dernière étape avant de pouvoir se baigner. Mais comment bien remplir sa piscine ? Si cela semble simple au premier abord, il y a plusieurs règles à respecter pour remplir sa piscine efficacement, sans consommer trop d’eau.

Quel est le meilleur moment pour remplir sa piscine ?

Le premier remplissage de la piscine après sa construction doit se faire dès la pose du liner. L’eau va en effet plaquer ce dernier au fond du bassin, assurant l’étanchéité de la piscine.
A noter : il est déconseillé de laisser sa piscine trop longtemps sans eau car le terrain risque de faire pression contre les parois et de déformer le bassin.

De manière générale, il est possible de remplir sa piscine en toute saison, bien que l’on privilégie généralement le printemps. Ainsi, l’eau aura le temps d’être traitée et chauffée avant les premières baignades. Cependant, il vaut mieux éviter de prévoir le premier remplissage en été : avec les épisodes de sécheresse qui sont de plus en plus récurrents, les restrictions d’usage de l’eau empêchent bien souvent le remplissage et la mise à niveau des bassins.

Comment remplir sa piscine ?

Décrivez votre projet et recevez des devis piscine gratuits

Quelle eau pour le remplissage de sa piscine ?

Lorsque l’on souhaite remplir sa piscine, plusieurs solutions sont disponibles :

  • L’eau du robinet : c’est la solution la plus courante et la plus pratique, car la source d’eau est à proximité et celle-ci est d’ores et déjà propre à la consommation. Elle ne nécessitera généralement pas de traitement préalable. Cette solution peut toutefois revenir cher, en fonction du prix de l’eau dans la commune concernée.
  • L’eau de pluie : une solution qui tend à se répandre avec les épisodes de sécheresse et les restrictions d’eau qui s’intensifient durant l’été. Hormis l’achat du récupérateur, l’eau de pluie est gratuite.
  • L’eau de rivière : cette solution est également possible et gratuite. Toutefois, les prélèvements d’eau en milieu naturel, bien qu’autorisés, sont très encadrés.
  • L’eau d’un puits : l’eau est gratuite, mais il est obligatoire de déclarer les prélèvements en mairie et de relier le puits à un compteur.
  • L’eau de mer : si en théorie il est possible d’utiliser de l’eau de mer pour remplir sa piscine, c’est fortement déconseillé car le sel contenu dans l’eau présente de gros risques de corrosion (même dans le cas d’une piscine traitée par électrolyse de sel, car le taux de sel y est plus de 10 fois inférieur à celui de l’eau de mer) et de dépôts pouvant obstruer les canalisations.
  • L’eau d’une borne à incendie : strictement interdit.

Dans tous les cas (et en particulier lorsqu’il s’agit d’eau naturelle), il faudra bien analyser l’eau et la traiter de la façon appropriée afin de s’y baigner en toute sécurité.

Quel est le niveau d’eau idéal pour sa piscine ?

Le niveau d’eau idéal pour une piscine se situe environ à la moitié de l’ouverture des skimmers (le clapet anti-retour du skimmer ne doit pas être sous l’eau). Un niveau d’eau trop bas peut empêcher la circulation de l’eau et provoquer le désamorçage de la pompe, entraînant une surchauffe du moteur. Un niveau d’eau trop haut dans la piscine peut quant à lui empêcher les impuretés d’être bien aspirées dans le skimmer.

Ce niveau peut varier en fonction de nombreux facteurs :

  • L’évaporation de l’eau de la piscine, qui se produit principalement en cas de fortes chaleurs
  • Les fortes pluies, qui peuvent aller jusqu’à faire déborder le bassin
  • Les contre-lavages du filtre, qui sont très consommateurs d’eau
  • Les problèmes d’étanchéité et fuites sur le bassin et les équipements
  • Les baigneurs, qui projettent de l’eau en-dehors du bassin

Comment remplir sa piscine en période de sécheresse et restrictions d’eau ?

Chaque été, les épisodes de sécheresse et les arrêtés de restrictions d’usage de l’eau sont appliqués dans de nombreux départements pour préserver les ressources en eau potable.

Les épisodes de sécheresse sont divisés en 4 niveaux de gravité :

  • Vigilance : aucune restriction stricte à ce stade (bien qu’en théorie il soit aussi concerné par les interdictions de remplissage), mais les particuliers et professionnels sont invités à faire attention à leur consommation d’eau
  • Alerte et Alerte renforcée : le remplissage des piscines est interdit, sauf pour les remises à niveau et le premier remplissage du bassin si le chantier a débuté avant les premières restrictions (dérogation de principe). Une dérogation individuelle peut éventuellement être accordée par la préfecture.
  • Crise : tout remplissage, complet ou partiel, est interdit. Il faudra également demander une dérogation individuelle. 

Ainsi, si l’on souhaite remplir sa piscine en période de sécheresse, la seule solution reste d’utiliser l’eau de pluie récoltée plus tôt dans la saison pour mettre à niveau le bassin.
Les restrictions d’eau ne doivent pas être prises à la légère : si le contrevenant peut écoper d’un simple rappel à la loi, il est passible d’une amende de 5e classe (1500€, voire 3000€ en cas de récidive). Pour les professionnels, la facture est plus salée : l’amende peut s’élever à 7500€.

En savoir plus : remplissage de la piscine, sécheresse et restrictions d'usage de l'eau

Achat : conseils remplissage

Tous les contenus :

Ma piscine /Construire sa piscine/Construction du bassin/Montage du bassin/Remplir la piscine

Trouver votre pisciniste

Le guide des 5508 piscinistes, constructeurs et installateurs en France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :

Newsletter
Guide-Piscine

Chaque mois, recevez nos conseils pour rendre votre piscine plus belle !

Simulateur piscine

Configurez votre piscine : dimension, technique de construction, équipement, prix...

Simuler gratuitement
votre piscine
piscine Estimez le prix de votre piscine Recevez jusqu'à 3 devis Gratuit et sans engagement
Service proposé par Guide-Piscine
J'en profite !