10 étapes indispensables pour installer un sauna chez soi

Publié le 26 janvier 2021

Originaire de Finlande, le sauna est synonyme de détente et de relaxation. Construit en bois, le sauna est une petite pièce dans laquelle on prend des bains de chaleur sèche. Vous souhaitez installer un sauna chez vous ? Guide-Piscine vous donne les 10 étapes à suivre pour installer un sauna à la maison

1. Le choix de votre futur sauna

Si vous souhaitez installer un sauna chez vous, vous avez le choix entre le sauna traditionnel et le sauna infrarouge, qu’il soit en kit ou sur-mesure.

Le sauna traditionnel fonctionne grâce à un poêle à bois, à gaz ou électrique qui chauffe des pierres volcaniques. En versant de l’eau sur ces pierres, de la vapeur en est dégagée. La température peut atteindre 100°C.
Le sauna infrarouge ressemble à un sauna traditionnel, mais le système de chauffage est différent. En effet, des émetteurs infrarouges sont installés dans la structure du sauna. Ils permettent de chauffer le sauna entre 45 et 70 °C. Cette chaleur est donc plus douce pour le corps humain.
Pour choisir le sauna de vos rêves, vous pouvez vous renseigner auprès d’un fabricant de sauna et faire une demande de devis sauna pour estimer votre projet.  

2. Le choix de l’emplacement

Une fois le modèle choisi, la première question à se poser concerne l’emplacement de votre futur sauna. Le meilleur emplacement se trouve à proximité des canalisations, du chauffage et de l’électricité. Une hauteur sous plafond de 2 mètres est également indispensable. Généralement, le sauna est installé dans une salle de bains. Pour éviter des problèmes d’humidité et de condensation, le sauna ne doit pas être installé directement contre un mur. Il est nécessaire de prévoir un espace de 5 à 10 cm.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis spa - sauna

3. L’installation électrique d’un sauna

Une fois l’emplacement choisi, l'installation du sauna peut commencer. Si celui-ci ne demande pas de compétences techniques poussées, l’installation électrique doit être réalisée par un électricien qualifié. Certains modèles de sauna peuvent se brancher sur une prise secteur classique, mais d’autres nécessitent d’être reliés à un disjoncteur séparé. Il sera donc nécessaire de se renseigner sur les branchements électriques du sauna lors de l’achat.

4. La pose de la structure en bois et du système de ventilation

La ventilation est très importante dans un sauna. Elle permet de renouveler l’air ambiant.

En installant les planches de votre sauna, prévoyez une ventilation naturelle avec :

  • une entrée d’air : le meilleur endroit est à privilégier sous la porte du sauna.
  • une évacuation d’air : à placer en face de l’entrée d’air, en hauteur.

Si ces éléments sont prévus dans votre sauna, pensez également à réserver de l’espace pour l’installation des fenêtres.

5. L'isolation de la structure interne

La structure interne de votre sauna devra être isolée. Une bonne isolation permettra de réduire le temps de chauffe de votre sauna. Pour cette étape, on distingue 3 types d'isolation utilisés : 

  • La laine de verre,
  • La laine de roche,
  • La laine de liège.

Il est également nécessaire de rajouter une protection anti-vapeur, afin de préserver l’isolation du sauna de l’humidité. 

6. L'installation d’une paroi externe

Un fois l'isolation faite, il est nécessaire d'installer la paroi externe du sauna. Cette paroi externe est située en dehors du cadre extérieur de la structure. Pour que l’isolation soit efficace, elle doit mesurer environ 30 centimètres.

7. Le recouvrement du sauna

De préférence en bois, cette étape permet d’habiller votre sauna. Le bois permet d’absorber l’humidité et la vapeur. Les essences conseillées sont l’hemlock, le cèdre rouge, l’épicéa nordique et le pin. Pour le mobilier intérieur, le plancher, les bancs et l’habillage, le tremble et l’abachi sont les plus souvent utilisés.  
Lors de l’installation, n’oubliez pas de faire attention aux points de ventilation. Celles-ci ne doivent pas être obstruées par le bois du sauna.

8. L'installation du système de chauffage

Une fois la structure montée, la mise en place du chauffage est nécessaire. Il est préférable de suivre les instructions associées à votre système de chauffage. Poêle à bois, à gaz ou électrique, pensez à prévoir un espace suffisant lors de la construction. Si vous avez choisi un sauna infrarouge, la mise en place d’un poêle n’est pas nécessaire.  

9. L'installation de la première couche de revêtement de sol

Pour la première couche du sol d'un sauna, il est conseillé d’opter pour des carreaux en céramique ou de la pierre. Ce premier sol du sauna permet de récupérer toute l’humidité produite lors d'un séance. Une légère pente est à prévoir pour éviter l'eau stagnante et pour faciliter l’évacuation vers l’écoulement ou vers une rigole.

10. L'installation de la seconde couche de revêtement de sol

La deuxième couche est réalisée en bois, pour éviter les brûlures. Cette seconde couche permet également d’éviter les glissades et donc les risques de chutes. Il est conseillé de ne pas fixer ces planches afin de pouvoir les enlever facilement, et de nettoyer correctement les carreaux. Cette étape permet un meilleur entretien de votre sauna. 

Découvrez toutes les réglementations sur les saunas à installer à domicile.

L’installation de votre sauna : bien l'installer pour bien en profiter

Tous les contenus :

Bien-être /Sauna chez soi/Installer un sauna/Installation du sauna/Sauna dans la maison

Trouver votre pisciniste

Le guide des 4654 piscinistes, constructeurs et installateurs en France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :