Accès Espace Pro

Aménagement d’une pièce avec spa intérieur

Publié le 3 juillet 2019

Profiter d’un spa intérieur est une chance, à condition que l’on prévoit les aménagements nécessaires. Le spa est en effet une importante source d’humidité, et toute la pièce doit donc être aménagée en fonction de cette caractéristique.

Aménagement d’une pièce avec spa intérieur

Aménagement d’une pièce avec spa intérieur  © lightpixel - fotolia

Prévoir une pièce aérée pour le spa intérieur !

Avant même d’aménager une pièce pour votre spa intérieur, vous devez identifier la pièce la plus adaptée. La salle de bains est généralement la pièce la plus appropriée en raison de son aménagement et de sa capacité à résister à l’humidité. Mais si l’espace manque dans la salle de bains, il est possible d’exploiter d’autres espaces comme la véranda si vous en avez une, ou encore un sous-sol aménagé si ce dernier présente au moins une petite ouverture sur l’extérieur ou si les aménagements permettent d’y installer la VMC. Enfin, on peut également envisager une pièce exclusivement dédiée au spa : si vous faites construire votre maison ou que vous avez encore de l’espace sur votre terrain, vous pouvez envisager une pièce dédiée à la détente et au bien-être pour  installer votre spa intérieur.

Installez un déshumidificateur dans la pièce spa

Le premier aménagement à prévoir dans une pièce qui abrite un spa, ce sont bien évidemment les équipements permettant de lutter contre l’humidité. La VMC reste indispensable, même si la pièce que vous avez choisie est équipée de fenêtres. En effet, on laisse rarement ses fenêtres ouvertes en permanence, tandis que le spa qui est toujours rempli d’eau, est une source d’humidité permanente. Mais pour compléter la VMC, il est également recommandé d’avoir recours à un déshumidificateur, à savoir un appareil qui va absorber une grande partie de la condensation. Cet appareil vous coûtera environ 150 à 1 500 €.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

Des matériaux imputrescibles pour les revêtements de sol, mur et plafond

Les revêtements qui sont installés dans la pièce qui abrite le spa doivent être choisis avec soin. Certains matériaux sont en effet trop fragiles face à cette importante humidité, c’est notamment le cas de la peinture, du papier peint, du parquet et évidemment de la moquette. Tirez donc un trait sur ces matériaux, et privilégiez davantage :

  • le carrelage,
  • la faïence,
  • et tout autre matériau imputrescible qui ne se dégradera pas au contrat de l’eau.

En ce qui concerne le revêtement de sol, prenez garde de choisir des carreaux antidérapants, car il s’agit d’un matériau lisse qui peut s’avérer particulièrement glissant et donc potentiellement dangereux lorsqu’il est mouillé.

Oubliez le mobilier en bois dans une pièce humide

Dans le même ordre d’idée, il est important de bien choisir le mobilier qui est installé à proximité du spa. Il n’est pas rare de se tourner de préférence vers des meubles en bois, mais ce matériau est bien trop fragile lorsqu’il est exposé à une importante humidité : il peut pourrir, se déformer, se décolorer et se dégrader très rapidement. Tournez-vous donc vers du mobilier adapté, qui sera plutôt composé de matériaux synthétiques, comme la résine de synthèse, le corian, l’acrylique, etc. Ces meubles donnent un aspect contemporain et design qui peut parfaitement s’accorder avec le spa, d’autant que vous en trouverez dans de nombreux coloris, et même en imitation bois pour les plus nostalgiques.

Pour aller plus loin : nos conseils pour bien choisir votre spa

      

Le spa intérieur : un bain à bulles à la maison

Découvrez également

Commentaires : Aménagement d’une pièce avec spa intérieur

Suivez Guide-Piscine.fr :