Accès Espace Pro

Comment installer un spa intérieur ?

Profiter d’un spa à l’intérieur de chez soi, c’est s’assurer de pouvoir en profiter toute l’année, puisque vous serez toujours abrité(e) pendant vos baignades. Mais avant de vous lancer dans ce projet, faites le point sur les contraintes et les précautions à prendre.

Comment installer un spa intérieur

Comment installer un spa intérieur  © L'esprit piscine

Pensez à la pièce et aux dimensions du spa intérieur

Si vous souhaitez installer un spa à l’intérieur de votre habitation, commencez par définir la pièce la plus appropriée. La salle de bains est généralement celle qui est retenue, car elle abrite déjà la baignoire ou la douche et qu’elle s’avère adaptée à l’humidité. Mais si vous n’avez pas la place dans votre salle de bains ou que vous souhaitez un environnement différent, vous pouvez par exemple envisager une véranda pour poser votre spa, afin de profiter d’une vue sur votre jardin durant vos moments de détente.

Une fois que vous avez trouvé la pièce qui vous correspond, prenez des mesures précises afin de définir la surface disponible pour accueillir le spa, ainsi que la surface que vous désirez obtenir. Pour savoir quel spa est le plus adapté, vous pouvez prendre en compte :

  • Le nombre de personnes qui seront susceptibles d’utiliser le spa simultanément.
  • La capacité du sol à supporter le futur spa.
  • La surface de circulation autour du spa : il faut en effet pouvoir en faire le tour afin d’accéder à chaque partie en cas de fuite, de panne ou autre.

Assurez-vous que le sol peut accueillir votre spa

L’une des principales précautions à prendre lorsque l’on envisage l’installation d’un spa intérieur ou extérieur, c’est la résistance du sol. En effet, un spa pour 3 personnes rempli atteint les 1 200 kg, alors si vous souhaitez un spa plus grand, vous comprenez facilement que l’on peut rapidement atteindre les 1 500 à 2 000 kg sur le sol de votre salle de bains. Or, selon le type d’habitation, selon les méthodes de construction et le revêtement, votre sol peut ne pas pouvoir accueillir un spa en l’état, et peut donc nécessiter des travaux de renforcement. Il est donc impératif de faire appel à un professionnel avant l’installation, car ce dernier sera en mesure de vous dire si vous pouvez installer votre spa à même le sol, ou si des travaux seront nécessaires au préalable.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

Spa intérieur : l’aération de la pièce doit être optimale

Enfin, le nerf de la guerre en matière de spa intérieur, c’est bien entendu l’aération. Un spa est en effet rempli d’eau en permanence, et cette eau s’évapore obligatoirement, même si vous le couvrez en dehors de son utilisation. De plus, la chaleur accélère ce processus pendant que vous êtes dans le spa, c’est pourquoi il est primordial de penser à l’aération de la pièce qui va abriter votre spa. Si vous n’installez pas une aération suffisante, la pièce dans laquelle le spa est installé sera sujette à la moisissure et à la condensation, ce qui s’avère très mauvais pour votre santé, mais également pour vos murs et votre sol qui risquent de se dégrader. Pour commencer, il est donc indispensable que cette pièce soit équipée d’un système de VMC performant. Si ce n’est pas le cas, pensez à la raccorder avant l’installation. Mais cela peut ne pas suffire lorsque vous utilisez le spa fréquemment, pensez donc à investir dans un déshumidificateur de spa efficace, qui vous coûtera entre 150 et 1 500 € selon le modèle.

Plus d'informations : peut-on installer un spa en appartement ?

      

Le spa intérieur : un bain à bulles à la maison

Commentaires : Comment installer un spa intérieur ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos

Suivez Guide-Piscine.fr :