Installer un spa à l'intérieur : les contraintes

Publié le 30 avril 2021

En plus des prérequis indispensables (arrivées d'eau et d'électricité par exemple), installer un spa à l'intérieur implique certaines contraintes techniques, notamment en termes de résistance du sol et de l'aération de la pièce qui reçoit le spa.

Installer un spa à l'intérieur : les prérequis indispensables

Que vous souhaitiez installer un spa d'intérieur dans une pièce spécialement prévue à cet effet, une véranda ou un sous-sol, sachez que l'installation d'un spa à domicile requiert obligatoirement :

  • Une surface plane et rehaussée ; dans la plupart des cas, il s'agit d'une dalle de ciment.
  • Une arrivée d'eau à proximité directe du spa.
  • Une arrivée d'électricité à proximité directe du spa.

Bien sûr, dans le cas d'un spa enterré ou encastré, les travaux d'installation et d'aménagement seront bien plus complexes que pour un installer un spa hors-sol à l'intérieur. Il faudra en effet non seulement creuser dans le sol pour créer l'emplacement du spa, mais également prévoir un circuit de plomberie autonome et un branchement électrique indépendant. Ce type d'installation doit obligatoirement être assuré par un professionnel.

Faire attention à la taille de son spa d'intérieur

Pour que l'installation d'un spa d'intérieur se déroule au mieux, il est fondamental de réfléchir en amont aux dimensions de votre spa d'intérieur. La règle d'or en la matière ? Soyez raisonnable, et optez pour un spa bien adapté à vos besoins : rien ne sert d'investir dans un spa de nage XXL pour 10 si seules 2 personnes vont utiliser le spa en mode « détente » !

Pour que votre spa s'intègre bien dans son environnement, vérifiez également les dimensions de votre pièce (en longueur, en largeur mais également en hauteur). N'oubliez pas non plus de penser à l'accessibilité de votre pièce lors de la livraison du spa : mesurez bien la largeur des escaliers, des portes, etc.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis spa - sauna

Spa d'intérieur : les contraintes en termes de résistance au sol

Pour éviter que le sol de votre pièce ne s'affaisse sous le poids du spa en eau, il est indispensable de vous assurer (avant d'installer le spa chez vous!) que ce dernier pourra supporter le poids maximal du spa ; à savoir : le poids du spa quand ce dernier reçoit la quantité d'eau et le nombre d'utilisateurs maximum.

Il existe une formule très simple pour calculer le poids maximal d'un spa :

Poids maximal du spa= poids vide du spa + poids du volume d'eau du spa (en sachant qu'un litre d'eau pèse 1 kg) + 70 kg par nombre de place.

Installation d'un spa à l'intérieur et aération de la pièce

Une deuxième contrainte importante liée à l'installation d'un spa à l'intérieur, c'est l'aération et la ventilation de la pièce qui reçoit le spa. En effet, si cette dernière n'est pas aérée de manière optimale, vous risquez de vous retrouver avec de la moisissure sur les murs (due à la condensation et à la vapeur d'eau émises lors des baignades).
Ainsi, si votre pièce comprend peu d'ouvertures, il faudra impérativement y installer un déshumidificateur pour spa, ou faire raccorder la pièce au système de VMC de votre habitation si elle en possède un

Le spa intérieur : un bain à bulles à la maison

Tous les contenus :

Bien-être /Spa chez soi/Types de spa/Choisir un spa /Spa intérieur/Installer spa intérieur

Trouver votre pisciniste

Le guide des 4975 piscinistes, constructeurs et installateurs en France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :