La banya (ou baia) : les bienfaits du sauna russe !

La banya est un bain russe à vapeur chaude qui se distingue du sauna finlandais à chaleur sèche. Pour favoriser la circulation sanguine et nettoyer la peau en profondeur, les adeptes de la banya se fouettent le corps à l'aide de branches séchées de bouleau ou de chêne. Les plus douillets sont prévenus !

La banya est un sauna russe traditionnel qui diffuse une chaleur plus humide que le sauna finlandais.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Alexandr Blinov - Fotolia.com</span>

La banya est un sauna russe traditionnel qui diffuse une chaleur plus humide que le sauna finlandais.  © Alexandr Blinov - Fotolia.com

Le banya, qu'est-ce que c'est ?

La banya est une version russe du sauna traditionnel qui compte de plus en plus d'aficionados en Angleterre et outre-Atlantique. La vapeur est obtenue en aspergeant d'eau un poêle en brique ou des pierres chauffées. Plus les pierres sont brûlantes, plus la vapeur est sèche et légère. Comme le sauna finlandais, la banya était à l'origine entièrement en bois.

On distingue deux sortes de banya : la banya noire et la banya blanche. La première est la plus ancienne coutume russe de bains à vapeur chaude apparue au XVIe siècle. Lors de la préparation de la banya, la fumée qui se dégage du poêle sort dans un premier temps à l'intérieur du bain (puis à l'extérieur pour éviter l'asphyxie des visiteurs), cette pratique, très rarement utilisée de nos jours, nécessitait jusqu'à 6 heures de préparation et avait tendance à noircir les murs. À l'inverse, la fumée de la banya blanche est rejetée à l'extérieur, c'est la technique la plus employée aujourd'hui.

Jusqu'à 100 degrés

Sachez que la température dans une banya peut monter jusqu'à 100 degrés, il est donc fortement déconseillé de rester dans la banya plus de 5 minutes. Le déroulement d'une séance de sauna russe diffère donc légèrement d'une séance de sauna classique. Après le passage dans le bain chaud, prenez une douche froide ou, pour les plus courageux, allez vous rouler dans la neige ou sautez dans un lac/rivière à proximité. La banya est en effet le plus souvent un sauna d'extérieur.

Retournez dans la fournaise puis préparez-vous à flageller délicatement votre corps avec un venik, c'est-à-dire des branches de bouleau ou de chêne séchées pour améliorer la circulation sanguine et accélérer la sudation. C'est l'équivalent russe de la vihta finlandaise. En général, les Russes restent au moins deux heures dans un banya (en alternant avec des pauses douche froide évidemment) pour profiter des effets de la vapeur chaude.

Pour profiter des bienfaits de la banya en France, il faut vous rendre au spa de l'hôtel Le Bristol à Paris qui propose une gamme de soins "Russie Blanche" allant de 110 à 270€.

Si vous êtes tentés par la banya mais avez peur de sa chaleur élevée, faites un premier essai dans un sauna classique.

        

Tout sur Sauna russe

Les avis et commentaires
sur la banya (ou baia) : les bienfaits du sauna russe !

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos