Les différences entre un sauna traditionnel et un sauna infrarouge

Publié le 28 janvier 2021

Si vous recherchez un sauna, vous avez pu voir passer aussi bien des saunas dits traditionnels que des saunas infrarouges. Si les bienfaits sont comparables, on relève plusieurs différences importantes entre ces deux saunas, à commencer par le mode de chauffage, mais également l’installation, la consommation électrique, la température et l’humidité.

Sauna traditionnel et sauna infrarouge : un mode de chauffage différent

Parmi les modèles de sauna, les plus connus sont les saunas traditionnels et les saunas infrarouges. La première distinction entre le sauna traditionnel et le sauna infrarouge réside dans le mode de chauffage qui est bien différent. Dans un sauna traditionnel, la cabine est équipée d’un poêle dans lequel on place des roches volcaniques. Et c’est en versant de l’eau sur ces roches chauffées que l’on crée ce bain de vapeur qui élève la température et provoque la sudation.
Dans un sauna infrarouge, le principe est différent puisque la cabine est alors dépourvu de poêle et de roches volcaniques : elle est équipée de diffuseurs infrarouges installés à des endroits stratégiques de la cabine, et placés sur des panneaux en carbone. La chaleur vise alors directement la peau et le corps, et cette chaleur obtenue ne provient pas de la vapeur mais des rayons infrarouges, ce qui rend l’air encore plus sec.

Des différences à l’installation et à la consommation

Une autre différence de taille entre le sauna traditionnel et le sauna infrarouge : l’installation qui ne se déroule pas de la même façon. Le montage d’un sauna infrarouge est ainsi un peu plus facile, notamment en ce qui concerne le raccord à l’électricité, mais également car il n’est pas nécessaire d’installer un pare-vapeur. De plus, le sauna infrarouge a tendance à se révéler moins énergivore que le sauna traditionnel, car la puissance électrique requise pour ce dernier est plus importante.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis spa - sauna

Une température et un taux d’humidité différents selon le type de sauna

Autre point important qui distingue les deux saunas, traditionnel et infrarouge : la température à l’intérieur de la cabine. Le sauna infrarouge ne présente pas la même capacité de chauffer qu’un sauna traditionnel, car il diffuse une chaleur radiante qui ne peut excéder 60°C. De l’autre côté, le sauna traditionnel peut voir sa température grimper jusqu’à 60 à 90°C dans la mesure où la chaleur est générée différemment.
Enfin, le taux d’humidité est également bien différent : il est presque nul dans un sauna infrarouge car la chaleur ne se diffuse pas à travers de la vapeur, alors que l’on peut atteindre 20 % de taux d’humidité avec un sauna traditionnel, grâce à l’eau versée sur les roches volcaniques.

Les bienfaits des deux saunas sont similaires

Si les deux types de saunas présentent de nombreux points de distinction, sachez que les bienfaits des saunas sont similaires. Les deux saunas reposent sur les bienfaits liés à la sudation, qui permet d’éliminer les toxines, de relaxer les muscles et d’irriguer le sang. De même, les deux saunas apporteront des effets bénéfiques sur le système cardiaque, la tonicité de la peau.
Notez que les personnes sensibles aux fortes températures et à l’humidité préfèreront sûrement le sauna infrarouge qui peut se révéler plus confortable.

Choisir un sauna : comparer les différents modèles

Tous les contenus :

Bien-être /Sauna chez soi/Types de sauna/Choisir un sauna

Trouver votre pisciniste

Le guide des 4891 piscinistes, constructeurs et installateurs en France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :