Accès Espace Pro

Analyser l'eau de son spa

Mis à jour le 28 mai 2019

L’équilibre de l’eau joue un rôle essentiel pour la préservation de sa qualité et assurer une hygiène et un confort optimaux aux utilisateurs. Cela nécessite d’analyser l’eau régulièrement, de surveiller plusieurs paramètres et de les rééquilibrer le cas échéant.

Analyser l'eau de son spa est indispensable pour le garder propre le plus longtemps possible.

Analyser l'eau de son spa est indispensable pour le garder propre le plus longtemps possible.  © bradcalkins - Fotolia.com

Analyser et surveiller l’eau d’un spa : en quoi cela consiste ?

Vous devez toujours garder un œil sur l’équilibre de l’eau de votre spa, car cela garantit que les produits de traitement fonctionnement de façon optimale et que les utilisateurs peuvent profiter du spa en toute sécurité, sans risques :

  • Pour analyser l’eau de votre spa, vous pouvez utiliser des bandelettes de test ou un testeur électronique.
  • Vous devez surveiller différents paramètres tels que le pH de l’eau, l’alcalinité de l’eau, la dureté de l’eau et la concentration en produits de traitement.
  • Vous devez toujours disposer de certains produits vous permettant de rééquilibrer l’eau du spa le cas échéant.
  • Pour garantir l’équilibre de l’eau du spa, n’oubliez pas non plus de nettoyer le spa régulièrement.

Comment analyser l’eau du spa ?

Pour commencer, vous ne pouvez savoir que l’eau de votre spa est équilibrée que si vous l’analysez régulièrement pour surveiller les différents paramètres qui la composent et qui sont essentiels. Pour ce faire, vous avez deux solutions :

  • Utiliser des bandelettes de test : vous plongez une bandelette dans l’eau du spa à environ 15 cm de profondeur, et les points de couleur qui la composent et qui sont imprégnés de réactif vont alors changer de couleur. Vous devez alors comparer les résultats des couleurs avec l’indice affiché sur l’emballage des bandelettes, vous saurez alors si l’eau de votre spa est équilibrée.
  • Utiliser un testeur électronique : il est équipé d’une sonde que vous plongez dans l’eau, et les résultats s’affichent alors directement sur l’écran, vous n’avez donc pas besoin d’interpréter vous-même les résultats.

Pensez à analyser l’eau de votre spa au moins une fois par semaine car les paramètres varient rapidement.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

Les différents paramètres à prendre en compte

Lorsque l’on souhaite analyser l’eau du spa et savoir si elle est équilibrée, il s’agit en réalité de surveiller certains paramètres en particulier.

1. Le pH de l’eau du spa

Le pH de l'eau est l’un des paramètres essentiels, celui que vous devez mesurer le plus souvent et rééquilibrer à la moindre variation. Ce pH doit être situé entre 7 et 7,4 : en-dessous, l’eau est alors acide, et au-dessus, l’eau est alors basique. Notez que la moindre variation du pH peut avoir de réelles conséquences sur la qualité de l’eau puisque cela peut notamment diminuer l’efficacité du produit de traitement.

2. L’alcalinité de l’eau du spa

L’alcalinité de l’eau du spa (ou TAC) désigne son pouvoir tampon, c’est donc la capacité de l’eau à absorber des variations de son pH. Cela donne donc une indication au sujet de la stabilité de l’eau, et généralement, lorsque le TAC est équilibré, le pH l’est également. En sachant que le niveau idéal se situe entre 125 et 150 mg/litre, ou entre 10 et 30°f.

3. La dureté de l’eau du spa

La dureté de l’eau du spa, ou TH, désigne la teneur en sels minéraux, à savoir le calcium et le magnésium. Une eau dure est donc une eau qui présente une grande concentration de calcaire, vous devez donc contrôler ce paramètre régulièrement car les eaux calcaires ont tendance à se troubler et à présenter des dépôts. Le niveau de TH idéal se situe entre 10 et 20°f, ou 100 à 200 mg/litre.

4. La concentration en produits de traitements

Enfin, il est indispensable de vérifier régulièrement la concentration de produits de traitements, car l’eau doit toujours en présenter une quantité minimum pour combattre les micro-organismes, sans pour autant qu’il y ait un surdosage. Si par exemple vous traitez l’eau de votre spa avec du chlore, la quantité doit se trouver entre 3 et 5 mg/litre.  

Comment analyser l'eau de son spa ?

  • Les bandelettes : prélevez un peu d'eau dans un gobelet en plastique, plongez la bandelette dans l'eau pour bien imbiber tous les réactifs puis retirez-la immédiatement. Tenez la bandelette en faisant sorte que les réactifs soient orientés vers le haut pendant une quinzaine de secondes, sans secouer l'excédent d'eau. Puis comparez les résultats avec le flacon et ajustez les niveaux si besoin.
  • Les comprimés pour analyser l'eau du spa sont à verser dans un échantillon d'eau puis ils changent de couleur. Comparez la coloration avec les valeurs indiquées sur une échelle fournie avec le produit. Il y a des comprimés pour analyser le pH, le brome ou le chlore.
  • Les réactifs liquides : c'est le même principe que pour les comprimés sauf qu'ils sont remplacés par des gouttes de réactifs. Il suffit ensuite de comparer la couleur de l'eau avec une échelle de valeur fournie avec les réactifs.
  • Le pH-mètre est un petit appareil électronique qui fonctionne avec des piles et muni d'un embout à électrode. Il permet de mesurer en quelques secondes le pH de l'eau du spa ou de la piscine. Il existe des solutions automatiques comme l'électrolyseur au sel ou le régulateur de pH si la perspective de vérifier chaque semaine vous ennuie.

Les gestes à mettre en place pour garantir l’équilibre de l’eau

Bien entendu, lorsque vous vous apercevez que l’eau de votre spa est déséquilibrée, vous avez la possibilité de la rééquilibrer grâce à des produits spécifiques. Mais le recours à ces produits peut être réduit si vous mettez en place quelques gestes permettant à limiter le déséquilibre de l’eau. Cela commence par le nettoyage régulier du spa, du filtre, des parois et du fond du spa, des équipements. En effet, si les dépôts et résidus adhèrent aux parois du spa, cela peut entraîner la prolifération de micro-organismes et le risque de déséquilibre de l’eau augmente.
De plus, n’oubliez pas de recouvrir le spa lorsque vous ne l’utilisez pas, en particulier s’il se situe à l’extérieur, cela limitera l’intrusion de saletés en tout genre.

Enfin, l’idéal est de demander aux utilisateurs de se laver, ou simplement de se rincer avant d’entrer dans le spa afin d’éviter d’amener des micro-organismes situés sur la peau, les cheveux ou dans la transpiration.

Pour aller plus loin : savez-vous que faire lorsque l'eau de votre spa mousse, ou lorsque vous constatez une mauvaise odeur dans votre spa ?

        

Analyser l'eau de son spa

Découvrez également

Commentaires : Analyser l'eau de son spa

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos

Suivez Guide-Piscine.fr :