Pose d’un bain à remous : toutes les étapes

La pose d’un bain à remous intérieur ou extérieur nécessite de suivre quelques étapes. Du choix de l’emplacement jusqu’au remplissage en passant par la préparation du sol et le montage du bain à remous, prenez plusieurs précautions et réalisez des vérifications essentielles.

La pose d’un bain à remous intérieur

Si vous prévoyez la pose d’un bain à remous intérieur, il est important de tenir compte de plusieurs éléments afin d’en profiter au maximum. Dans un premier temps, vérifiez que le sol de la pièce peut supporter un bain à remous à poser : demandez donc l’aide d’un professionnel afin d’évaluer la solidité et la stabilité du sol.

L’installation d’un bain à remous nécessite également de prévoir des aménagements permettant de limiter l’installation de l’humidité : il est donc impératif que la pièce qui va abriter le bain à remous bénéficie à la fois d’une ouverture sur l’extérieur, mais également d’un système de ventilation performant. Il peut même s’avérer judicieux de prévoir l’installation d’un déshumificateur, afin de mettre toutes les chances de votre côté. Enfin, assurez-vous que les revêtements de mur et de sol sont suffisamment étanches pour limiter les risques de glissades et d’infiltrations d’eau.

La pose d’un bain à remous extérieur

Concernant la pose d’un bain à remous extérieur, les spécificités sont différentes, notamment en l’absence de contraintes liées à l’humidité de la pièce. Pour mener à bien ce projet, il est surtout essentiel de se poser la question : sur quoi poser le bain à remous ? Car ce dernier peut peser jusqu’à 2 tonnes une fois rempli, il est donc indispensable de préparer le sol du bain à remous, l’emplacement qui va le supporter. Il peut s’avérer nécessaire de prévoir une dalle en béton de 7 à 10 cm dans votre jardin ou sur votre terrasse, à l’emplacement qui va accueillir l'équipement, vous aurez ainsi la garantie d’une installation stable et durable. Notez qu’il est également possible de trouver des fondations préfabriquées que vous pouvez démonter si vous déplacez ou enlevez votre bain à remous.

Sachez qu’il est possible de prévoir avec un professionnel l’achat d’un bain à remous pose comprise : ce dernier vous conseillera quant aux modèles appropriés, et il vous fera un devis pour l’installation en fonction des travaux nécessaires.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis spa - sauna

Comment poser un bain à remous ? Les étapes

La pose d’un bain à remous nécessite de suivre quelques étapes précises, notamment si vous prévoyez de le monter et de l’installer vous-même. Outre les travaux de renforcement du sol qui doivent idéalement être effectués par un professionnel, vous pouvez suivre les démarches suivantes :

  • Après avoir dument choisi l’emplacement pour le bain à remous et préparé le sol en cas de nécessité, vous devez prévoir le cheminement de l’installation électrique, afin de tirer un câble qui doit être idéalement enfermé dans une protection. Un professionnel sera de bon conseil pour sécuriser l’installation électrique, car il peut être possible de l’enterrer également.
  • Sortez chaque pièce du bain à remous, assurez-vous qu’il n’en manque pas et débutez l’assemblage en suivant scrupuleusement les étapes du guide de montage.
  • Une fois le bain à remous monté et installé sur son emplacement, vous pouvez brancher l’électricité, en installant idéalement un disjoncteur spécifique.
  • Préparez le bain à remous en coupant le courant, en nettoyant la cuve et en ouvrant les valves à air. Vous
  • Vous pouvez ensuite remettre le courant, commencer à faire chauffer l’eau sans oublier d’ajouter les produits de traitement de l’eau nécessaires.

Un bain à remous chez-soi : comment bien le choisir ?

Découvrez également

Tous les contenus :

Bien-être /Spa chez soi/Types de spa/Spas rigides/Jacuzzi

Trouver votre pisciniste

Le guide des 5021 piscinistes, constructeurs et installateurs en France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :