Accès Espace Pro

Les pompes de chauffage pour spa

Publié le 28 juin 2019

Le confort d’usage d’un spa dépend essentiellement de la température de son eau. Le choix du système de chauffage qui maintiendra la chaleur de l’eau du bassin, ainsi que celle projetée par les buses de massage, doit donc faire l’objet de toute votre attention. Quelle est la température idéale pour un spa ? Électrique, solaire, thermique… Quel type de chauffage pour spa choisir ? Comment fonctionnent-ils ? Peut-on vraiment parler de pompes de chauffage pour spa ? Toutes nos réponses sont à retrouver dans cet article.

Les pompes de chauffage pour spa

Les pompes de chauffage pour spa   © via Pexels

La température idéale pour un spa

Moins on est actif et plus vite le corps se refroidit. Dans un spa, l’activité corporelle est très faible et le baigneur peut avoir très rapidement froid même dans une eau chauffée à 27°C.

Afin d’en assurer les bienfaits, la température de l’eau de votre spa doit être située entre 35°C au minimum et 37°C au maximum.

À noter : au-delà de 37°C le baigneur pourra souffrir d’un coup de chaud particulièrement néfaste pour les enfants, femmes enceintes, personnes âgées et personnes cardiaques.

Le fonctionnement d’une pompe de chauffage pour spa

Réchauffer l’eau de son spa passe par le fonctionnement conjoint d’un système de chauffage et d’une pompe de circulation. Il ne s'agit donc pas à proprement parler d’une “pompe de chauffage” mais de la combinaison de ces deux équipements qui permet de chauffer l’eau du spa.

Si le système de chauffage a bien pour fonction de produire de la chaleur, c’est ici à la pompe de filtration du spa de se charger de la diffuser dans tout le bassin.

Le fonctionnement de votre chauffage pour spa dépend essentiellement du système choisi, parmi lesquels se trouve le réchauffeur électrique, le chauffage solaire et l’échangeur thermique

À noter : ces équipements consomment de l’électricité. Afin de limiter cette consommation, il est recommandé de maintenir stable la température du spa. En effet, réchauffer l’eau du bassin consomme plus d’énergie que le fait de la maintenir toujours à la même température. Optez donc pour un spa conçu dans un matériau bien isolant (bois, pierre naturelle, etc.)

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

Quel système de chauffage choisir pour mon spa ?

Il existe trois types de systèmes de chauffage pour spa.

  1. Le réchauffeur électrique reste l’équipement le plus couramment employé. Ce système peut fonctionner de deux façons, en contact avec l’eau ou non. Combiné à l’action de la pompe de filtration, il permet de gagner environ 1°C par heure. Ce système est toutefois très énergivore.
  2. L’échangeur thermique est un équipement particulièrement efficace qui consomme peu d'énergie pour fonctionner. Il doit toutefois être associé à une chaudière, une pompe à chaleur ou des panneaux solaires. Les calories sont alors transférées depuis le circuit primaire vers le circuit secondaire.
  3. Le chauffage solaire permet de réchauffer l’eau d’un spa à condition que celui-ci soit installé en extérieur. Ce système est à privilégier si vous vivez dans une région très ensoleillée.

Pour aller plus loin : connaissez-vous la différence entre un blower de spa et un hydrojet de spa

      

Les pompes pour spa : indispensables pour l’efficacité du spa

Commentaires : Les pompes de chauffage pour spa

Suivez Guide-Piscine.fr :