Une cure thermale contre l'endométriose

Publié le 25 novembre 2020

L'endométriose est une maladie gynécologique chronique qui touche près d'une femme sur dix menstruées. Elle provoque des douleurs pelviennes invalidantes ainsi qu'un risque d'infertilité. Afin de réduire ces douleurs, une cure thermale est possible. Démarches, soins, durée, tarif d'une cure thermale contre l'endométriose, voici quelques informations.

Démarches et durée d'une cure thermale contre l'endométriose

Lorsqu'une femme souffre d'endométriose, les antalgiques type paracétamol ne servent à rien et les douleurs sont si intenses qu'elles entrainent une incapacité totale ou partielle pouvant durer plusieurs jours voire dans les cas les plus sévères une incapacité permanente.
Aujourd'hui, les douleurs liées à l'endométriose peuvent être soulagées lors d'une cure thermale adaptée.
Afin d'avoir une cure thermale prise en charge par l'Assurance Maladie, elle doit être prescrite par votre médecin généraliste sur une durée de 18 jours consécutifs incompressibles hors dimanche.
La demande de prise en charge se fait via le formulaire Cerfa 11139*02, qui devra être rempli par votre médecin de famille pour le 1er volet qui concerne la partie médicale et pour le 2e volet relatif aux ressources du foyer par l'assuré lui-même. Ces indications de ressources permettront d'obtenir éventuellement des aides pour l'hébergement et le frais de transport.
C'est à vous de prendre rendez-vous avec l'établissement thermal une fois la prise en charge acceptée.

Les soins lors d'une cure contre l'endométriose

Il existe actuellement trois établissements thermaux spécialisés pour l'endométriose : en Nouvelle-Aquitaine, en Occitanie et en Auvergne-Rhône-Alpes.
Les soins réalisés lors d'une cure peuvent être locaux ou généralisés sur tout le corps.
Dans la majorité des cas, quatre soins journaliers seront prodigués par des sages-femmes : deux soins en bain dont une irrigation vaginale similaire à un lavement pour un effet antalgique et décongestionnant, une pulvérisation de vapeur d'eau soufrée sur les muqueuses génitales et une douche au jet qui massera tout le corps et soulagera les tensions musculaires.
D'autres soins peuvent être prescrits par le médecin de l'établissement thermal comme une columnisation du vagin qui est une application d'une compresse d'eau mère tiède appliquée à l'arrière du vagin, des tampons de boues, des séances pratiquées par un·e kinésithérapeute dans une eau thermale à 33/34°C, etc.
L'utilisation d'une eau thermale soufrée permet une action anti-inflammatoire afin de réduire les douleurs et aide à la cicatrisation des lésions. Selon les personnes, la cure thermale peut avoir des bienfaits plus ou moins rapides. Pour avoir des résultats positifs sur le long terme, il est conseillé de faire une cure thermale endométriose par an.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis spa - sauna

Le prix d'une cure "endométriose"

Comme nous l'acons déjà indiqué plus haut, il est obligatoire d'avoir une prescription du médecin traitant et l'accord de l'Assurance Maladie pour bénéficier d'une prise en charge de la cure.
Néanmoins, l'Assurance Maladie ne prendra en charge que 65 % de la cure (ou 100 % si vous êtes en Affection Longue Durée, ALD). Le restant est généralement pris en charge par la complémentaire santé.
Au niveau des tarifs, la part de l'Assurance Maladie se fera sur le programme gynécologique à partir de 475€.

Un module spécifique endométriose coutant environ 150€ pour les 18 jours non pris en charge par l'Assurance Maladie peut vous être proposé lors de votre cure. Attention ce module - comprenant entre autres des séances de yoga, d'aquagym, de sophrologie, de cours de gym, des groupes de paroles - peut être rendu obligatoire par l'établissement thermal choisi.
Vous pouvez également choisir de faire une cure contre l'endométriose sans prescription médicale. Dans ce cas, le total de la cure sera à votre charge.

Une cure thermale contre l'endométriose

Tous les contenus :

Bien-être /Thermes/Cure thermale & pathologies

Le guide des thermes de France

Le guide des 1793 établissements de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :