Le stabilisant de chlore

Le chlore est un élément chimique qui se décompose à grande vitesse sous les rayons du soleil. Pour contrer ce phénomène de dégradation, et afin de maintenir une efficacité correcte du chlore dans votre piscine, l’utilisation d’un stabilisant est indispensable. Quelques précautions sont tout de même à prendre.

Pastilles de chlore&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; PiX'art photographie - Fotolia.com</span>

Pastilles de chlore  © PiX'art photographie - Fotolia.com

A quoi sert un stabilisant de chlore

Tout d’abord, il faut savoir que le chlore est le désinfectant le plus utilisé par les propriétaires de piscine. C’est un puissant désinfectant, bon marché, qui empêche la formation d’algues et tuent les bactéries présentes dans l’eau de votre piscine. Cependant, l’efficacité du chlore est fortement réduite sous les rayons UV du soleil. Il se dégrade très rapidement jusqu’à disparaitre totalement, l’eau de votre piscine se retrouve donc sans aucun produit désinfectant.

Pour remédier à ce problème il existe heureusement une solution : l’ajout d’un stabilisant. Le stabilisant aura pour rôle de protéger le chlore de l’action destructrice des rayons UV et par conséquent prolonger sa durée de vie.
Le stabilisant est un produit composé d’acide cyanurique, scientifiquement nommé Triazine-2,4,6-Triol. Il se combine avec le chlore et maintien son efficacité. A noter que le stabilisant n’est pas un produit de traitement, il est là uniquement pour empêcher (ou ralentir) la dégradation du chlore.

Attention, il est fort probable que le chlore que vous mettez dans votre piscine contienne déjà un stabilisant, si c’est le cas, il est inutile et déconseillé d’en rajouter.
Si, par contre, vous utilisez un chlore non-stabilisé, il faudra vous procurer un stabilisateur, généralement vendu en sceau de 3 ou 5kg, à une trentaine d’euros (tout dépend de la marque).

Précautions d’utilisation et bon dosage du stabilisant dans une piscine

Le stabilisant est un produit à manipuler avec précaution. Il n’est pas dangereux mais un excès d’acide cyanurique dans votre piscine pourrait vous obliger à vidanger le bassin. En effet, l’acide cyanurique est un produit bioaccumulable, c'est-à-dire qu’à chaque fois que vous en rajoutez, sa concentration dans l’eau de votre piscine augmente. Il ne se dégrade pas mais s’accumule dans l’eau. C’est le principal inconvénient du stabilisant.
Lorsque vous l’utilisez, respecter scrupuleusement les doses et surveillez le taux en utilisant dans bandelettes test.

Idéalement le taux de stabilisant doit être compris entre 30 et 50 mg/l. Au delà, votre eau risque d’être sur-stabilisée.

Attention à la sur-stabilisation (taux de stabilisant trop elevé)

Une concentration trop importante de stabilisant dans votre piscine provoquerait un phénomène irréversible de sur-stabilisation qui entrainerait l’inhibition du chlore. Les algues comment alors à proliférer et l’eau à devenir verte. Vous pourrez toujours mesurer le taux de chlore, il sera correct mais pourtant il n’agira plus, son action est stoppé par une sur-stabilisation. La seule chose qu’il vous reste à faire dans ce cas là, c’est vidanger la piscine, en totalité ou en partie.

Le stabilisant est un produit qui ne produira l’effet escompté qu’à condition qu’il soit judicieusement dosé. Veillez donc à respecter les indications, en cas de doute, renseignez-vous auprès d’un spécialiste de la piscine.

        

Les avis et commentaires
sur le stabilisant de chlore

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos