DOSSIER : Prendre soin de sa peau à la plage ou à la piscine

Huile de bronzage : qu'en est-il pour ma santé ?

Les huiles de bronzage commencent à envahir les étagères des grandes surfaces. Pourquoi on les aime ? Ce sont des produits naturels aux parfums exotiques, parfaits pour l’été. Il faut cependant prendre quelques précautions lorsqu’on utilise une huile solaire.

Les huiles solaires classiques ne protègent pas ou peu du soleil.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; fotolia</span>

Les huiles solaires classiques ne protègent pas ou peu du soleil.  © fotolia

Bronzer grâce aux huiles solaires

Il existe aujourd’hui une grande quantité d’huiles de bronzage différentes. Le monoï, à base d’huile de noix de coco et de fleurs de tiaré, est l’une des plus utilisé. Son odeur envoûtante et sa texture qui pénètre facilement sont appréciées de beaucoup. La graisse à traire, l’huile de carotte ou encore l’huile de noisette sont d’autres classiques. Ces huiles sont souvent choisies par ceux qui souhaitent bronzer rapidement.

L’huile de carotte peut s’utiliser sans exposition au soleil. Appliquée sur le visage, elle donne un effet bonne mine et conserve votre bronzage. Elle ralentirait même le vieillissement de la peau. On peut aussi mélanger un peu de poudre de henné à son huile : votre peau sera légèrement teintée et bien hydratée. Attention cependant à bien l’appliquer uniformément pour éviter les taches.

Ces produits sont des accélérateurs de bronzage. Les marques parlent de « booster de mélanine », mais alors, est-ce dangereux pour notre peau ?

Huile de bronzage : un réel danger ?

Les huiles de bronzage ne protègent en aucun cas des UVA et des UVB. Elles peuvent être utilisées après le bronzage pour hydrater la peau asséchée par le soleil. Ainsi, elles aident à prolonger le bronzage.

Vous souhaitez bronzer avec de l’huile solaire ? Les peaux les plus blanches risquent rougeurs, coups de soleil et parfois même, brûlures. Pour les peaux plus foncées, les huiles de bronzage peuvent s’appliquer au-dessus d’une crème solaire avec un indice adapté à votre peau. Mieux vaut ne pas en utiliser lors des premières expositions au soleil, attendez d’avoir pris quelques couleurs.

Certaines huiles possèdent également des indices de protection, souvent faibles. Cela peut être un bon compromis, et vous n’aurez besoin que d’un produit. Mais encore une fois, elles sont réservées aux peaux halées.

Non seulement, les huiles solaires classiques ne protègent aucunement des UV, mais en plus elles ont tendance à augmenter les effets des rayons du soleil. On le sait déjà, mieux vaut ne pas s’exposer entre 12h et 16h en plein été, et jamais sans protection solaire.

Enfin, utiliser une huile solaire lors d’une séance d’UV en cabine est déconseillé : la quantité d’UV reçue par la peau est très forte, mettre de l’huile en plus peut être dangereux pour la santé.

Avant d’appliquer une huile de bronzage, il faut bien lire la notice du produit, et la choisir adaptée à son type de peau. Mieux vaut demander les conseils d’un dermatologue, surtout si on a la peau claire ou beaucoup de grains de beauté.

DOSSIER : Prendre soin de sa peau à la plage ou à la piscine

  1. Les aliments de l’été, accélérateurs de bronzage
  2. Je prends soin de ma peau au soleil
  3. Piscine : comment prendre soin de ses cheveux ?
  4. Le monoï : quelles utilisations ?
  5. Huile de bronzage : qu'en est-il pour ma santé ?
        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur huile de bronzage : qu'en est-il pour ma santé ?

  • Il existe des huiles de bronzage avec des SPF 0 15 même 30. Qui protege des UVA UVB.

    Etienne - Le 03/02/16 à 2h08

Tous les avis et commentaires
sur huile de bronzage : qu'en est-il pour ma santé ?

Annuaire des
piscines de France

Actualité

Galeries photos