Les métiers du bien-être

Secteur médical, paramédical, esthétique, etc. Les métiers du bien-être sont variés. Leur point commun ? Votre confort et votre plaisir bien-sûr ! Formation longue ou plus courte, les métiers du bien-être placent le client ou le patient au centre de toutes les attentions ! Voici quelques exemples.

Découvrez les principaux métiers du bien-être.

Découvrez les principaux métiers du bien-être.  © via PxHere

Le métier d'esthéticienne

Une visite chez l'esthéticienne est un moment de détente et de bien-être. Cette professionnelle de la beauté pratique des soins du visage et du corps : gommage, masque, nettoyage de la peau...

Elle peut également être amenée à vendre des produits cosmétiques et se charger du réassort de la boutique. Le métier d'esthéticienne est accessible avec un CAP esthétique cosmétique parfumerie.

Pour avoir accès à des rôles d'encadrement, il faut de passer un Bac pro ou un BTS esthétique cosmétique parfumerie. La rémunération débute à 1 480 euros.

Le métier de coiffeur

« Aller chez le coiffeur » n'est plus seulement une question de cheveux, c'est aussi un moment relaxant et apaisant. Outre les fonctions classiques du coiffeur comme la coupe de cheveux, la couleur, le balayage ou la permanente par exemple.

Ce professionnel de la coiffure axe également sa fonction sur le bien-être avec des soins capillaires et des massages du cuir chevelu par exemple. Le coiffeur peut être amené à gérer le salon s'il en est le propriétaire. Il aura alors également pour tâche la comptabilité de son établissement.

Un CAP Coiffure est nécessaire pour accéder au métier de coiffeur. Les diplôme de Brevet Professionnel (BP), de Brevet de Maîtrise (BM), le bac pro ainsi que le BTS permettent d'accéder à des fonctions d'encadrement et d'ouvrir son propre salon de coiffure. Le salaire débute à 1 480 euros.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

Le métier de pédicure-podologue

Pour être bien dans vos baskets, le pédicure-podologue prend soin de vous : ongles incarnés, mycoses, cors et durillons sont traités par ce professionnel du pied. Il s'occupe des affections du pied et des ongles et est autorisé à prescrire des traitements à usage externe uniquement (produits antiseptiques, anti-inflammatoires, pansements, semelles orthopédiques...). Vous ressortirez de cette consultation le pied léger !

Pour exercer, le diplôme d'État de pédicure-podologue est obligatoire. Il se prépare en 3 ans. La rémunération débute à 1 480 euros.

Le métier de kinésithérapeute

Le kinésithérapeute réalise les soins de façon manuelle avec des massages par exemple ou instrumentale avec des poids notamment. Il reçoit un public varié aux affections diverses, du nourrisson pour de la kinésithérapie respiratoire, au sportif de haut-niveau pour une entorse en passant par les lombalgies de personnes âgées. Il agit sur prescription médicale.

Pour accéder à ce métier, il faut obtenir un diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute préparé en 4 ans. La formation est elle-même accessible après une année universitaire : la première année commune aux études de santé (PACES), la première année de licence dans le domaine sciences, technologies, santé ou la première année de licence sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). Le salaire du kinésithérapeute commence à 1 480 euros.

Le métier d'ostéopathe

L'ostéopathe soigne avec ses mains avec des manipulations minutieuses. Il a une très bonne connaissance du corps et agit par gestes précis, lents, jamais violents. Il a une vision globale du patient et de son corps et l'interroge pour diagnostiquer sa pathologie. Il traite en général les douleurs articulaires, les migraines ou les problèmes digestifs par exemple.

La formation dure 5 années avant d'obtenir un Diplôme d'ostéopathe (DO). Le salaire commence à 1 480 euros.

Le métier d'agent hydrothermal (ou hydrothérapeute)

L'agent hydrothermal exécute ses fonctions dans un cadre dédié au bien-être : le centre thermal ! Il accueille les curistes, prépare les produits de soin et réalise également des actes de soins comme les douches à jets ou les enveloppements par exemple.

Il n'existe pas de formation formelle pour accéder à ce métier, mais un CAP sanitaire et social ou esthétique est un atout. Le salaire de débutant est à 1 480 euros.

Le métier d'ergonome

Métier dédié au confort et au bien-être, l'ergonome crée ou améliore les lieux de vie, les postes de travail ou les objets pour les rendre plus pratiques et adaptés à l'usage. Ainsi, il est amené à intervenir pour aménager des locaux, améliorer des notices ou réorganiser un poste de travail par exemple.

Le métier d'ergonome est accessible avec un Master (bac+5) en ergonomie. Le salaire de base se situe autour de 2 500 euros.

Le métier de médecin thermal

Le médecin thermal est un médecin généraliste qui a complété sa formation avec un diplôme de Capacité d’hydrologie et de climatologie médicales qui s'obtient en 2 ans.

Les fonctions du médecin thermal sont de veiller à la bonne santé du curiste pendant son séjour en cure thermale. Il établit le programme de soins de la cure et réalise 3 consultations avec les curistes, une à l'arrivée, une pendant le séjour et la dernière en fin de cure.

Le salaire est très variable, à partir de 5 000 euros en général.

        

Commentaires : Les métiers du bien-être