Accès Espace Pro

Contrôler et mesurer le taux de phosphate dans une piscine

Le phosphate est un véritable fléau pour les piscines, puisqu’il favorise l’apparition des algues, et ce même lorsque les autres paramètres de la piscine sont corrects. Pensez donc à contrôler et mesurer régulièrement le taux de phosphate de votre piscine afin de le rectifier si besoin.

Contrôler et mesurer le taux de phosphate dans une piscine

Contrôler et mesurer le taux de phosphate dans une piscine  © yaho - Fotolia.com

Pourquoi mesurer le taux de phosphate dans une piscine ?

Le phosphate est naturellement présent dans la nature et dans l’organisme humain, et il est issu de l’oxydation du phosphore. Si c’est un constituant indispensable à la vie des végétaux et des animaux, il n’en reste pas moins qu’en quantité trop élevée. Le phosphate dans une piscine vient dérégler les paramètres de l’eau des piscines, d’autant qu’il ne se détruit pas mais s’accumule dans l’eau. Même le chlore ne parvient pas à détruire le phosphate, et son développement rapide entraîne alors la propagation des algues.

D’ailleurs, sachez que les paramètres de l’eau de votre piscine peuvent être corrects, et vous pouvez constater malgré cela une forte concentration de phosphate dans l’eau. Si vous vous apercevez que des algues prolifèrent dans le bassin et qu’elles réapparaissent régulièrement malgré les produits anti-algues, c’est qu’il va certainement falloir mesurer le taux de phosphate et le rééquilibrer le cas échéant en utilisant une solution anti-phosphate pour piscine.

Comment mesurer le taux de phosphate dans une piscine ?

Si vous repérez des signes de la présence de phosphate dans l’eau de votre piscine, à savoir des algues qui reviennent en permanence malgré les produits de traitement, c’est qu’il est temps de mesurer le taux de phosphate. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous :

  • Vous pouvez réaliser un test vous-même, en utilisant un kit de test spécifique pour mesurer le taux de phosphate. Ces kits sont de deux sortes : il existe des bandelettes colorimétriques qui changent de couleur au contact de l’eau et en fonction du résultat obtenu. Mais vous pouvez également vous tourner vers un kit en poudre : il s’agit d’un sachet de poudre que vous versez dans une éprouvette après avoir recueilli de l’eau de votre piscine, et cette eau va se colorer en fonction du résultat.
  • Vous pouvez également recueillir un échantillon d’eau, et l’apporter à un professionnel, afin que ce dernier puisse l’analyser et vous dire quel est le taux de phosphate dans l’eau de piscine.

Sachez que le taux de phosphate doit être inférieur à 100 ppb, c’est-à-dire 10g de phosphates pour 100 m³ d’eau de piscine.

Par ailleurs, sachez qu’il est impératif de faire régulièrement une analyse de l’eau de piscine, afin de vous assurer que d’autres paramètres ne sont pas déréglés. En effet, si le phosphate peut favoriser le développement des algues dans l’eau, d’autres paramètres déréglés comme le TAC ou le pH peuvent également favoriser une eau trouble ou des algues. Vous pouvez utiliser différents outils pour analyser l’eau d’une piscine, comme les bandelettes ou les testeurs électroniques.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Le prix d’un testeur de phosphate piscine

Le prix d’un testeur de phosphate dépend de quel type de testeur il s’agit. Si vous optez pour les bandelettes, le prix sera d’environ 10 à 15 € pour une boîte de 20 bandelettes de tests. En revanche, si vous optez pour le kit de test en poudre à mélanger avec l’eau de votre piscine, le prix est en moyenne de 40 € pour 20 tests.

Notez qu’il est important d’analyser le taux de phosphate dans l’eau à chaque début de saison puis tous les mois en période de baignade.

        

Phosphate dans la piscine

Commentaires : Contrôler et mesurer le taux de phosphate dans une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos

Suivez Guide-Piscine.fr :