Le rafting

Activité aquatique qui se pratique en équipe, le rafting est idéal pour les sportifs en recherche de sensations fortes et de montées d’adrénaline. Quand est apparu le rafting en France ? Comment se pratique-t-il ? Quel est l’équipement nécessaire et où pratiquer l’activité ?

Le rafting&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Le rafting  DR

L’apparition du rafting

Même si les premiers bateaux en caoutchouc ont été conçus au milieu du XIXe siècle pour le sauvetage et le transport de personnes, le rafting a fait son apparition au Etats-Unis seulement en 1950. Il arrive sur le territoire français au début des années 1980 et entre dans la Fédération Française de Canoë-Kayak (FFCK) en 1990. Il s’agit d’une activité aquatique qui consiste à naviguer sur des rivières comportant des rapides. Le bateau gonflable, appelé aussi « raft », est totalement insubmersible et permet à tous les publics de franchir des rapides sans le moindre problème.

La pratique du rafting

Le rafting peut se pratiquer par tous à condition de savoir nager. L’activité se déroule dans un radeau pneumatique, appelé « raft », de 7 m de long et de 3 m de large qui permet à un équipage de 6 à 10 personnes de descendre des rivières au courant rapide.
Il est possible de naviguer sous deux formes différentes :

  • le raft à l’aviron qui se pratique en individuel
  • le raft à la pagaie qui se pratique en équipe.

Le raft à la pagaie est la pratique la plus courante. L’équipage est accompagné d’un guide professionnel qui se place à l’arrière de l’embarcation pour diriger et donner les consignes pour manœuvrer.

Pour pratiquer l’activité de façon ponctuelle, il faut compter environ 80 euros par adulte en individuel ou 70 euros par adulte en groupe. En revanche, s’inscrire en club est beaucoup plus abordable. Comptez 50 euros de licence pour une année et 100 euros pour acheter une combinaison. Le reste du matériel est généralement prêté par le club.

Le matériel nécessaire pour pratiquer le rafting

Pour pratiquer le rafting, il faut vous équiper d’un matériel spécifique, même si dans la plupart des cas, celui-ci est prêté par les clubs de la FFCK.
Pour faire du rafting, vous avez donc besoin :

  • d’une combinaison thermique pour maintenir votre température corporelle dans les eaux froides et protéger votre peau des éventuelles chutes ;
  • d’un casque pour vous protéger des chutes, des coups de pagaie accidentels ou des chocs contre les rochers. L’idéal est qu’il soit équipé de trous pour évacuer l’eau et de couleur vive pour vous repérer facilement ;
  • d’un gilet de flottaison pour maintenir à la surface de l’eau en cas de chute ;
  • de chaussures ou de bottillons pour éviter de glisser sur les rochers ou les cailloux mouillés.

Où pratiquer le rafting ?

En France, il est possible de pratiquer le rafting sur la plupart des rivières à condition que celles-ci disposent d’un niveau d’eau suffisant et d’une pente comprise entre 0,5 et 2 %.
Les descentes sont classées selon leur degré de difficulté :

  • classe 1 : facile
  • classe 2 : moyennent difficile
  • classe 3 : difficile
  • classe 4 : très difficile
  • classe 5 : extrêmement difficile
  • classe 6 : limite de navigabilité
        

Les avis et commentaires
sur le rafting