Le burkini, le maillot de bain intégral qui fait polémique

Le terme « burkini » (ou « burqini ») est issu de la contraction entre les mots « bikini » et « burqa ». Il s’agit en effet d’une tenue de bain intégrale, imaginée pour les femmes musulmanes qui veulent dissimuler leur corps pour des raisons religieuses lorsqu’elles se baignent.

Le burkini, le maillot de bain intégral qui fait polémique&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Chryssa Panoussiadou/PANOS-REA</span>

Le burkini, le maillot de bain intégral qui fait polémique  © Chryssa Panoussiadou/PANOS-REA

En quoi consiste le burkini ?

Le burkini est un ensemble coordonné composé d’un pantalon et d’une tunique à capuche et manches longues. Burkini ™ est aujourd’hui une marque déposée par sa créatrice, la styliste australo-libanaise Aheda Zanetti.

Cette tenue de bain, généralement conçue en polyester, a été imaginée pour permettre la baignade aux femmes musulmanes qui, par soucis de pudeur et dans le respect du code vestimentaire islamique, ont l’habitude de dissimuler l’ensemble de leur corps à l’exception des mains, des pieds et du visage.

Le burkini au cœur de la polémique

En France, le burkini est considéré comme un signe religieux, au même titre que la burqa. La France étant un pays laïque, le port de la burqa y est interdit. Par extension, le port du burkini l’est également dans l’hexagone. La Norvège est aujourd’hui le seul pays de l’Union Européenne à autoriser ce type de tenue de bain. Selon différentes sources, le port du burkini serait également toléré dans certaines piscines allemandes.

En 2009, une jeune femme s’est présentée vêtue d’un burkini dans une piscine de Douai ; l’accès au bassin lui avait alors été refusé pour des raisons d’hygiène. En effet, le règlement de la plupart des piscines publiques françaises stipule l’interdiction de la baignade avec des vêtements.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les maillots de bain autorisés à la piscine.