Les erreurs classiques au papillon

Mis à jour le 25 août 2016

En piscine publique, il est rare de voir un nageur pratiquer le papillon. En effet, il s'agit de la nage la plus éprouvante physiquement et la plus exigeante au niveau de la musculature. Seuls les nageurs expérimentés la maîtrisent parfaitement. Comme la brasse, le papillon se nage en effectuant des mouvements simultanés au niveau des bras. Découvrez quelles sont les erreurs les plus souvent rencontrées en papillon et comment y remédier.

Les erreurs classiques au papillon&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; yurimeg - Thinkstock</span>

Les erreurs classiques au papillon  © yurimeg - Thinkstock

Erreur n°1 : Trop sortir le corps de l'eau

En papillon, il est fréquent de voir les nageurs débutants sortir beaucoup les pieds de l'eau ainsi que le buste. C'est le meilleur moyen pour cambrer l'ensemble du corps et provoquer des problèmes de dos. Lorsque vous réalisez l'ondulation, veillez à sortir légèrement les pieds de l'eau de façon à ce que les talons viennent effleurer la surface de l'eau. Pour respirer, pas besoin de sortir le buste complètement de l'eau. Il suffit juste de rester à la surface de l'eau pour reprendre votre souffle. En sortant trop le buste, vous vous fatiguez pour rien et vous risquez de vous blesser le dos en forçant trop sur les lombaires.

Erreur n°2 : Ne pas maîtriser les ondulations

Ne vous lancez pas dans la pratique du papillon sans maîtriser les ondulations. Contrairement aux idées reçues, les ondulations viennent de la tête et des épaules. Une fois que vous entrez dans l'eau par la tête (menton contre poitrine), le reste du corps suit naturellement. Entraînez-vous afin de maîtriser le mouvement et de vous sentir à l'aise. C'est seulement à partir de ce moment que vous pouvez prétendre nager le papillon.

Erreur n°3 : Ne pas expirer tout son air

En papillon comme dans les autres nages, il est important de bien expulser tout l'air présent dans les poumons lorsque vous êtes dans l'eau. De cette façon, en sortant la tête de l'eau, vos poumons se remplissent automatiquement puisqu'ils sont vides et vous pouvez replonger le plus vite possible. Pour avoir le temps de bien expirer, il est recommandé en papillon de respirer tous les deux mouvements de bras.

Erreur n°4 : Ne pas être en bonne condition physique

Certains nageurs commettent l'erreur de nager le papillon sans en avoir les capacités physiques. En effet, même si le papillon est une nage assez facile techniquement, sa difficulté réside dans la dépense énergétique qu'elle exige. Il est important d'avoir le dos et les bras bien musclés pour pouvoir se propulser vers l'avant de façon efficace et sans se faire mal.

        

Les avis et commentaires
sur les erreurs classiques au papillon