Accès Espace Pro

Une piscine pour faire du sport chez soi

Mis à jour le 4 mars 2019

Avec quelques appareils bien choisis, faites de votre piscine une vraie salle de sport !

Installer une piscine pour faire du sport chez soi

Installer une piscine pour faire du sport chez soi  © goodluz - Fotolia.com

Quelle que soit la discipline sportive que vous pratiquerez le travail dans l’eau donnera à vos mouvements une grande fluidité qui limitera les risques de blessures musculaires ou articulaires.

Précautions à prendre avant de choisir un équipement sportif pour sa piscine

Avant d’acheter un de ces équipements pour votre piscine pensez à vérifier les points suivants :

  • Le matériel doit être compatible avec le traitement de l’eau de votre piscine. A défaut, il risque de se corroder très rapidement et de devenir inutilisable.
  • L’utilisation de certains appareils demande une hauteur d’eau minimale.
  • Le matériel posé au fond du bassin ne doit pas abimer son revêtement étanche.

La nage à contre-courant pour un vrai entraînement de natation

Le courant d’eau généré par l’appareil de nage à contre-courant (NCC) vous fait nager sur place mais avec autant d’efficacité que si vous enchainiez les longueurs dans un bassin olympique. Les NCC existent en différentes puissances et elles sont totalement réglables pour s’adapter à vos besoins : nage sportive, nage de détente, apprentissage de la natation, et même exercices de rééducation.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

L’arc de nage, une alternative à la nage à contre-courant

Il se présente comme un support en acier à sceller au bord de votre piscine. Pour nager, vous êtes relié au support par un élastique grâce à un harnais fixé autour de la taille. C’est la résistance de l’élastique qui détermine l’effort à fournir pour nager en stationnaire.

Pour les modèles d’arc de nage les plus simples, l’élastique s’accroche simplement à l’échelle de la piscine.

Les accessoires pour intensifier les exercices de natation

La nage est un sport complet qui fait travailler toutes les parties du corps. Mais certains accessoires vous permettent d’intensifier vos exercices de natation :

  • Les paddles (plaquettes de natation) ou les gants palmés.  Fixés aux mains, ils accroissent la résistance de l’eau et donc le travail musculaire.
  • Les palmes ou monopalmes. Pour augmenter vos performances et muscler vos jambes.
  • L’hydro frein. Cet anneau en mousse maintient les jambes réunies et aide le corps à rester en position horizontale.  
  • Le pull buoy. Indispensable pour aider les jambes à flotter et ne travailler qu’avec les bras.
  • La planche de natation. A l’inverse du pull buoy, elle se tient avec les mains pour ne faire travailler que les jambes.  

L’aquabike pour un travail cardio-vasculaire en douceur

Rien n’est plus simple que de faire de l’aquabike chez soi !  Choisissez un vélo aquatique au châssis robuste mais léger pour que vous puissiez le déplacer facilement. Soyez attentif à l’ergonomie : il doit pouvoir s’adapter à la morphologie de chacun des utilisateurs et proposer un système réglable de l’effort simple à utiliser. 

Un aquabike demande une hauteur d’eau entre 1 m et 1.50 m. Vous trouvez des modèles spéciaux pour bassin peu profond qui ne demande que 0.90 à 1010 m d’eau.

Le vélo elliptique aquatique pour un travail complet du corps

Plus complet que l’aquabike, le vélo elliptique aquatique permet le travail de l’ensemble de votre corps. Couplez-le à une NCC, l’effort sera plus intense.

Selon les modèles, le vélo elliptique demande une profondeur minimale d’eau de 0.90 m à 1.10 m. Pour la majorité des vélos elliptiques, la profondeur idéale se situe autour de 1.45 m.

Le tapis de marche aquatique pour préserver vos articulations

L’aquarunning apporte tous les bienfaits de la marche et/ou de la course sur un tapis roulant sans le martèlement et les à-coups provoqués par les mêmes exercices réalisés hors de l’eau.

Prenez un tapis robuste et sur lequel vous vous sentez à l’aise pour marcher ou courir. Privilégiez plutôt un modèle pliable, plus facile à ranger.

Le tapis de marche demande entre 0.90 et 1.50 m de profondeur d’eau.

Le trampoline de piscine pour se tonifier tout en s’amusant

Sur terre ou dans l’eau, le jumping possède un coté régressif très plaisant. Mais ce n’est pas que de l’amusement, il vous permet de tonifier tous vos muscles. Avec l’aquajumping  vous évitez tous risques de blessure.

Rond, carré ou hexagonal, le trampoline de piscine est stabilisé au fond du bassin grâce à des ventouses. Pour débuter, n’hésitez pas à utiliser la barre de maintien.

Il demande une hauteur d’eau comprise entre 1.30 m et 1.50 m.

L’aquastep pour l’endurance et le rythme

Le step est fixé au fond de la piscine grâce à des ventouses. Les mouvements sont identiques à ceux du step classique. Mais avec l’eau, ils sont moins rudes pour les articulations tout en restant aussi toniques.

Renforcez votre travail en utilisant, une ceinture de flottaison ou des poids lestés aux chevilles. Il est conseillé de pratiquer avec des chaussons plutôt que pieds nus.

L’aquapoolbar pour un corps tonique et souple

Osez les mouvements et les acrobaties du pole dance en toute sécurité immergé dans l’eau. Vous travaillez à la fois votre souplesse et votre musculature tout en renforçant votre système cardiovasculaire et respiratoire.

La barre vient se clipser sur un socle lesté retenu au fond du bassin grâce à des ventouses.

L’aquaboxing pour se muscler et se défouler

Inspirée des techniques pieds-poings venues des arts martiaux, cette discipline est très tonique. Aucun risque de blessure puisque vous ne combattez que contre de l’eau ! Ce sport ne demande que d’enfiler des gants en mousse qui en augmentant la résistance de vos mouvements dans l’eau fera encore plus travailler vos muscles.

Les accessoires d’aquagym et d’aquafitness

Profitez des bienfaits des mouvements de gym exécutés dans l’eau avec l’aquagym. Pour une pratique plus tonique et intense, optez pour l’aquafitness. L’une ou l’autre de ces pratiques demande quelques accessoires :

  • Les frites. Appelées aussi aquanoodles, elles sont en mousse colorée et vous permettent de flotter. Elles sont aussi très ludiques.
  • La ceinture flottante. Elle maintient votre dos droit pendant vos exercices.
  • Les haltères. En mousse, plates ou lestées, elles sont parfaites pour se muscler.
  • Les poids lestés et les jambières. Ils se fixent aux poignets et/ou aux chevilles pour intensifier les mouvements d’aquajogging ou d’aquastep.
  • Le ballon. Lesté ou non, il se prête à de nombreux exercices de musculation des bras.
  • Les élastiques aquatiques. L’élastique n’oppose de résistance que lorsqu’il est étiré. Cette résistance variable permet de mieux doser l’effort. Ils existent en différentes forces de résistance.

Les sports collectifs dans votre piscine

Faite de votre piscine un vrai terrain de sport et invitez grands et petits à jouer.

  • Le water-polo dans votre piscine. Vous avez le choix entre les cages gonflables ou les cages flottantes en aluminium.
  • Le volley ball aquatique. Le filet est tendu entre des poteaux gonflables ou des poteaux en aluminium munis de flotteurs et de contrepoids pour stabiliser la structure.
  • Le basket aquatique. Le panier de basket peut être gonflable ou composé d’une armature en synthétique qui retient le filet et de flotteur en mousse.

Les accessoires gonflables sont plutôt dédiés aux jeunes enfants.

Et n’oubliez pas de choisir une bonne enceinte Bluetooth étanche pour agrémenter, en musique, vos séances de sports dans la piscine.

Bon à savoir : Tous ces accessoires pour piscines sont conçus pour résister aux traitements de l’eau de votre bassin. Mais pour augmenter leur durée de vie, certains équipements comme l’aquabike, le vélo elliptique, le tapis de marche, l’aquastep, etc, doivent être sortis de l’eau régulièrement et rincés à l’eau douce.

      

Accessoires de piscine

Découvrez également

Commentaires : Une piscine pour faire du sport chez soi

Suivez Guide-Piscine.fr :