Accès Espace Pro

Normes NF P90-307 sur les alarmes de piscines privées

Mis à jour le 25 juin 2018

Les piscines privées ont l’obligation d’être équipées d’un système de sécurité permettant de protéger les baigneurs. L’un des systèmes privilégiés est l’alarme de piscine qui est installée dans ou aux abords de la piscine, et qui vous prévient par une sirène en cas de chute dans le bassin. Mais pour être fiable et homologuée NF, votre alarme de piscine doit répondre aux obligations de la norme NF P90-307.

alarme piscine homologuée

alarme piscine homologuée  © Fotolia

Normes NF P90-307 : Comment fonctionne une alarme de piscine pour sécuriser un bassin ?

Une alarme de piscine est composée notamment de capteurs qui permettent de surveiller en permanence les mouvements dans le bassin et ses alentours. Ainsi, l’alarme se déclenche dès lors qu’elle a détecté une intrusion dans la piscine, et elle vous prévient donc d’un potentiel danger pour un baigneur. Pour vous prévenir, elle émet une sirène dont le son est suffisamment perçant pour vous avertir depuis une distance importante, même lorsque vous êtes dans votre maison portes et fenêtres fermées. Ces alarmes de piscines sont assez efficaces pour prévenir les noyades, notamment chez les enfants et elles sont même devenues l’un des dispositifs obligatoires pour assurer la sécurité des baigneurs vis-à-vis du bassin, à condition qu’elles répondent à la norme NF P90-307 alarme de piscine.

Les critères pour une alarme de piscine aux normes

Si vous avez fait le choix d’une alarme de piscine pour votre bassin, sachez que vous devez prendre connaissance de la norme alarme de piscine, qui est la norme NF P90-307 alarme de piscine. Cette norma contient différents critères qui doivent être cumulés afin que votre alarme de piscine soit homologuée NF. Parmi les critères les règles de cette norme, on retrouve les suivants :

  • L’alarme de piscine doit présenter une puissance sonore minimale qui lui permet d’être entendue depuis l’intérieur de votre habitation.
  • Elle doit pouvoir être en mesure de fonctionner en permanence, 24h/24 et quelles que soient les conditions atmosphériques. Par exemple, elle doit pouvoir résister à une chaleur sèche de 70°C et jusqu’à une température de -25°C.
  • Elle doit se réactiver de façon automatique après les baignades.
  • Les enfants ne doivent pas pouvoir l’atteindre et ne doivent pas pouvoir l’activer ou la désactiver eux-mêmes.
  • Enfin, elle doit pouvoir vous prévenir en cas de défaillance, si sa batterie est déchargée ou autre.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

D’autres obligations pour les alarmes immergées et infrarouges

On distingue principalement deux types d’alarmes : l’alarme immergée et l’alarme infrarouge. Au-delà des caractéristiques générales, chacune de ces deux alarmes présente certaines particularités qui amènent des critères complémentaires auxquelles elles doivent se conformer pour pouvoir être homologuées NF :

  • L’alarme de piscine immergée qui est installée de façon définitive, contrairement à d’autres alarmes qui peuvent être mobiles. Elle doit pouvoir détecter la chute d’un enfant à partir de 6 kg minimum, et ne doit pas se déclencher de façon intempestive, comme par exemple en cas de vent ou si un animal ou des débris se déposent dans le bassin.
  • L’alarme de piscine infrarouge est composée de bornes qui doivent être installées à une certaine hauteur pour éviter que les enfants ne montent dessus, et elles doivent être également installées à une certaine distance les unes des autres. De plus, la borne maîtresse doit être équipée d’une batterie permettent d’assurer un fonctionnement constant, même en cas de panne d’électricité.

Connaissez-vous toutes les normes relatives aux piscines privées

        

Norme alarme NF P90-307

Commentaires : Normes NF P90-307 sur les alarmes de piscines privées

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos

Suivez Guide-Piscine.fr :