Le dos ou dos crawlé

Le dos est sans doute la nage qui diffère le plus des trois autres (crawl, brasse et papillon), puisque c'est la seule où le nageur est allongé sur le dos.

Cette nage est souvent conseillée par les kinésithérapeutes pour soulager les problèmes de dos et principalement de colonne vertébrale.

Comment pratiquer le dos crawlé ?

Le nageur est en position horizontale, sur le dos : les oreilles sont légèrement dans l'eau, le thorax au dessus de l'eau, les hanches proches de l'eau et les jambes un peu plus en profondeur.

Comme pour le crawl, les mouvements des bras forment une sorte de cercle autour des épaules, et s'exécutent de façon asymétrique : lorsque le bras droit est dans l'eau, le bras gauche est au-dessus de l'eau.

Maîtriser la respiration pendant le dos crawlé

Les mouvements de bras en dos provoquent des éclaboussures, ce qui rend la respiration assez difficile (contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, puisque dans le dos crawlé, le visage n'est pas immergé dans l'eau).

Généralement l'un des deux bras, lorsqu'il passe près du visage, éclaboussera plus que l'autre. Il faudra alors expirer pendant le passage de ce bras, et inspirer pendant le passage de l'autre.

Le nageur synchronisera alors sa respiration avec le mouvement de ces bras.

Pendant ce temps, les jambes tendues effectuent des battements réguliers, mais à un rythme moins soutenu que celui des bras.

Guide-Piscine vous propose également de découvrir notre article consacré à la nage en dos crawlé avec un pull-buoy

Le dos ou dos crawlé

Découvrez également