Passer le permis bateau

S’il est possible de naviguer sans permis avec des voiliers et des navires de plaisance équipés d'un moteur d'une puissance inférieure ou égale à six chevaux, le permis bateau est cependant obligatoire pour les embarcations plus puissantes. Quels sont les différents types de permis bateau existants ? Qui peut prétendre passer le permis bateau et quelles sont les épreuves ?

Passer le permis bateau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Passer le permis bateau  DR

Les différents types de permis bateau

  • Le permis côtier

Il s’agit du premier niveau du permis bateau. Il équivaut à l'ancien permis A, en vigueur avant 1993.

 Pour quoi ?  Le permis côtier permet de naviguer de jour comme de nuit dans les limites de six miles d'un abri, sans restriction de vitesse. Par ailleurs, le permis côtier permet de naviguer sur les lacs et points d'eau fermés, mais pas les rivières et les canaux.
 Pour qui ?  

Toute personne de plus de 16 ans peut passer cette épreuve. Les personnes de moins de 16 ans peuvent toutefois s'y présenter à condition d'avoir effectué une formation de conduite accompagnée d'un titulaire du permis depuis au moins trois ans.

 Combien ?

 La formation et le passage de l'examen côtier coûte environ 350 €

 Sachez que les titulaires du permis côtier peuvent, s'ils le souhaitent, obtenir un certificat S (fluvial) pour naviguer sur les lacs. S'il ne le possède pas, ils sont dans l'obligation de détenir à bord le règlement particulier du plan d'eau.

  • Le permis hauturier

Le permis hauturier est une extension du permis côtier. Il s'agit du permis le plus avancé qu'un marin de plaisance puisse obtenir.

 Pour quoi ?  Le permis hauturier permet de naviguer de jour comme de nuit, sans limitation de distance. L'apprentissage du permis hauturier est indispensable pour naviguer avec une visibilité réduite et hors vue des côtes.
 Pour qui ?  Le permis hauturier est ouvert aux personnes titulaires du permis côtier. Si le candidat n'est pas titulaire du permis côtier, il devra passer deux autres épreuves similaires à celle de cet examen.
 Combien ?  Le passage du permis hauturier en candidat libre coûte environ 67 €.
Si l'examen est précédé d'une formation, comptez environ 300 €.
  • Le permis fluvial ou le permis plaisance en eaux intérieures

 

 

 Pour quoi ?  Ce permis est obligatoire pour conduire un bateau dont la puissance du moteur excède six chevaux. il permet de naviguer sur les rivières, les fleuves et les lacs à condition que l'embarcation n'excède pas vingt mètres de longueur.
Si une embarcation excède vingt mètres de longueur, son conducteur devra ajouter à ce premier permis une extension « grande plaisance eaux intérieures ».
 Pour qui ?  Il est accessible aux personnes de plus 16 ans. Et à partir de 18 ans pour l’extension « grande plaisance eaux intérieures ». Les titulaires du permis côtier qui souhaitent circuler sur les voies intérieures doivent s'inscrire à l'examen mais ils doivent seulement passer l'épreuve théorique.
 Combien ? Le permis plaisance eaux intérieures coûte environ 300 €, formation et droits d'inscription inclus.

Sachez que les bateaux loués sont autorisés à naviguer sans permis à condition d'avoir été initié aux règles de navigation au départ par le loueur.

Les épreuves

  • Le permis côtier
Où s’inscrire ? Dans un bateau-école ou auprès du directeur départemental des Affaires Maritimes le plus proche pour l’inscription des candidats libres.
Comment s’inscrire ? Pour obtenir le permis côtier, il faut faire une demande d'inscription et passer une formation théorique et pratique d’au moins 3 heures.
 Déroulement de l’épreuve • épreuve théorique par présentation d'une vidéo, sous la forme d'un questionnaire d'une vingtaine de minutes. Il faut obtenir 21 réponses exactes pour réussir l’épreuve.
• épreuve pratique à bord d’un navire avec un examinateur.

Sachez que les personnes titulaires du permis côtier qui souhaitent passer l'examen du permis fluvial ne présentent que l'épreuve théorique. L'épreuve pratique n'est, en effet, pas obligatoire.

  • Le permis hauturier

 

Où s’inscrire ? Dans un bateau-école ou auprès du directeur départemental des Affaires Maritimes le plus proche pour l’inscription des candidats libres.
Comment s’inscrire ? Pour obtenir le permis côtier, il faut faire une demande d'inscription et passer une formation théorique et pratique d’au moins 3 heures.
 Déroulement de l’épreuve • épreuve théorique par présentation d'une vidéo, sous la forme d'un questionnaire d'une vingtaine de minutes. Il faut obtenir 21 réponses exactes pour réussir l’épreuve.
• épreuve pratique à bord d’un navire avec un examinateur.
  • Le permis fluvial ou le permis plaisance en eaux intérieures

 

Où s’inscrire ? Auprès d’un centre de formation agréé. Le passage du permis fluvial n'est pas autorisé aux candidats libres. Il faut obligatoirement suivre une formation.
Comment s’inscrire ? Pour passer le permis fluvial, le candidat doit fournir au centre de formation une demande d'inscription à remplir, une photo d'identité, une photocopie de la carte d'identité, un certificat médical récent, deux timbres fiscaux d'une valeur de 38 € et de 60 €.
 Déroulement de l’épreuve • épreuve théorique de 25 questions (seulement 4 erreurs possibles pour réussir).
• épreuve pratique : un formateur embarque avec un petit groupe de candidats et valide les compétences acquises pendant la formation en testant les candidats l'un après l'autre.
L'épreuve de l'extension « grandes eaux intérieures » est une épreuve pratique précédée d'une formation obligatoire (9h maxi). L'examinateur vérifie les capacités du candidat à naviguer sur une embarcation de plus de vingt mètres de long.
        

Les avis et commentaires
sur passer le permis bateau