Une eau de piscine pure : tout savoir sur l'eau d'une piscine

Rafraîchissante et tonifiante, l’eau constitue l’élément principal d’une piscine. Quel plaisir de s’immerger dans l’eau, les jours de grandes chaleurs, pour bouger ou se détendre ! Le plaisir est évidemment plus grand quand l’eau de votre piscine est de parfaite qualité. Heureusement, un peu d’entretien suffit à rendre irréprochables ces moments de baignades.

Une eau de piscine pure : des plongeons plus agréables &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Pixstock - Fotolia</span>

Une eau de piscine pure : des plongeons plus agréables   © Pixstock - Fotolia

Une qualité remarquable pour l’eau de votre piscine

Préparez le terrain : une eau propre dans votre piscine

Il est très judicieux de tout faire, dès l’installation d’une piscine, pour garantir un entretien de l’eau rapide et facile. La qualité de l’eau de votre piscine passe notamment par le système de filtration, qui doit s’effectuer en continu, ou au moins 10h par jour.

L’eau de votre piscine est vite polluée par des bactéries et impuretés, notamment humaines (sueur, salive, etc), qui doivent être éliminées. L’installation d’équipements pour filtrer l’eau de votre piscine (skimmer, pompe...) est étudiée en fonction de la taille de la structure. Il faut par exemple équiper le bassin d’un skimmer pour 25m3 d’eau.

Les équipements sont à nettoyer régulièrement de façon à ce qu’ils gardent toute leur efficacité. Ces actions garantiront à l’eau de votre piscine une qualité sans reproche.

Ecologie et économies : l’eau de votre piscine doit être durable

S’il peut être nécessaire de vider l’eau de votre piscine partiellement lors de l’hivernage, il est déconseillé de le faire totalement car l’eau protège la structure de votre piscine des intempéries. On ne remplit donc son bassin qu’une fois et de manière durable : c’est l’entretien régulier de l’eau de votre piscine qui vous permettra de faire des économies. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une piscine ne consomme que peu d’eau. Bonne nouvelle pour la protection de l’environnement, et pour votre budget !

D’autres actions sont possibles pour économiser davantage d’eau :

  • Eviter ou réparer rapidement les fuites, si petites soit-elles.
  • Couvrir sa piscine pour empêcher une trop grande évaporation de l’eau. Une bâche permet aussi de maintenir la température de l’eau de votre piscine.
  • Récolter l’eau de pluie (ou l’eau retirée de la piscine pour l’hiver) pour la réutiliser.

Les critères de qualité pour une eau de piscine impeccable

Différents éléments jouent sur la qualité de l’eau de votre piscine et il est essentiel qu’ils soient contrôlés. L'analyse de votre eau est l'étape préalable à son traitement, et doit être faite toutes les semaines. La qualité de l’eau de votre piscine, mais aussi la durée de vie et l’efficacité de vos installations dépendent de l’équilibre entre sa dureté, son alcalinité et son pH :

  • La dureté de l’eau, représentée par le Titre Hydrotimétrique, indique sa concentration en calcium et en magnésium (ou en calcaire). Le TH doit se situer entre 10 et 20°f.
  • Le pH définit l’acidité de l’eau. L’eau d’une piscine doit être de pH neutre voire légèrement basique : 7,4 est le taux idéal.
  • Quant à l’alcalinité de l’eau, elle est donnée en Titre Alcalimétrique Complet et signale la concentration en ions carbonates et bicarbonates.

Il convient aussi de surveiller les taux de chlore (1,5mg/L), de brome (5mg/L) ou de PHMB (Polymère d'HexaMethylèneBiguanide), ou encore la teneur en sel de l’eau de votre piscine si vous utilisez un électrolyseur. Tous ces taux varient en fonction de différents paramètres comme la température de l’eau de votre piscine, le revêtement, l’ensoleillement de la piscine, etc. Certaines variations sont visibles à l’œil nu comme la couleur de l’eau ou sa limpidité. Par exemple, si l’eau de votre piscine est verte et que les parois du bassin sont glissantes, des algues sont certainement en train de se développer.

Parce qu’il est essentiel que l’eau de votre piscine reste de bonne qualité, il faut réguler tous ces éléments avec les produits appropriés.

Traitement et entretien de l’eau de votre piscine

Pour une eau toujours parfaite

L’eau d’une piscine doit être désinfectée pour assurer une baignade en toute sécurité et propreté, et pour éviter le développement d’algues. Les produits pour le traitement de l’eau de piscine ont évolué : aujourd’hui, à peine 20 minutes de traitement par semaine sont nécessaires, pour un budget minime.

Chlore, brome, PHMB ou électrolyse au sel, ces traitements sont des produits efficaces pour désinfecter et assainir l’eau de votre piscine. Le chlore demeure le plus employé en raison de son prix, mais le brome bénéficie de quelques avantages, particulièrement pour les peaux sensibles : il n’irrite pas les yeux ni la peau. Le PHMB est également un puissant désinfectant, stable et résistant. Enfin, l’électrolyse au sel est une méthode de traitement de l’eau de votre piscine sans produits chimiques.

Quant au nettoyage et à l’entretien de l’eau de piscine, il se fait manuellement (balais aspirateur), ou automatiquement (robots hydrauliques ou électriques). Si vous installez des systèmes de nettoyage automatique, il faut simplement penser à changer les doses et à recharger les produits.

Les piscines naturelles ou biologiques sont soumises à d’autres règlementations concernant la qualité de l’eau et son entretien.

Saisons et hivernage

La mise en hivernage de votre piscine est une opération importante car elle permet de préserver l’ensemble de vos installations pendant l’hiver. L’hivernage se prépare quand la température extérieure descend à 12°C. Plus l’hivernage sera tardif, plus la qualité de l’eau de votre piscine sera conservée avec facilité. Il faut toutefois être vigilant face au risque de gel. Si une eau en mouvement ne gèle pas, personne n’est à l’abri de mauvaises surprises.

Deux méthodes existent :

  • L’hivernage total consiste à arrêter totalement le filtrage et le traitement de l’eau de votre piscine et à installer une couverture d’hivernage sur le bassin. Dans une région ou les hivers sont froids et où l’eau peut facilement geler, cette solution est impérative.
  • Pour l’hivernage actif, il s’agit de poursuivre l’entretien de sa piscine mais de manière moins soutenue. Cette méthode d’hivernage « au ralenti » permet un redémarrage rapide après le printemps.

En début de saison, il faut remettre la piscine en état : vérifier que toutes les installations sont opérationnelles, éventuellement faire un traitement de choc au désinfectant (chlore ou autre).

Une piscine personnalisée : confort, style, originalité

Certains frileux passent systématiquement un quart d’heure au bord de la piscine, descendant timidement les marches d’escalier pour s’habituer à la température de l’eau. D’autres optent pour la solution confort et chauffent l’eau de leur piscine. Plusieurs systèmes de chauffage existent : le réchauffeur électrique, la pompe à chaleur, l’échangeur thermique, le chauffage solaire.

Lassé du bleu éternel qui colore l’eau votre piscine, ou simple envie de changer et de faire parler vos amis ? Vous pouvez teindre l’eau de votre piscine, grâce à des colorants appropriés. Turquoise, fuschia, lavande, mangue : c’est selon vos envies.

Vous pouvez aussi doter votre piscine de différents accessoires, pour plus de confort ou de style : nage à contre courant, éclairage... L’eau de votre piscine n’en sera que plus belle et divertissante.

        

Tout sur Tout savoir sur l'eau

Les avis et commentaires
sur une eau de piscine pure : tout savoir sur l'eau d'une piscine

  • Moi, personnellement je trouve que si vous mettez de l'eau douce pur et agréable, tout le monde seras attiré cela qui emmènera beaucoup de gens à la piscine :)

    rokia - Le 24/06/10 à 12h45

Tous les avis et commentaires
sur une eau de piscine pure : tout savoir sur l'eau d'une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos