Les exercices à éviter et à privilégier en natation pendant la grossesse

Il existe de nombreux exercices de natation adaptés à tous les niveaux. Cependant, certains exercices ne sont pas recommandés aux femmes enceintes. Guide-piscine vous aide à faire le point sur les meilleurs exercices à pratiquer pendant la grossesse et ceux qu'il faut éviter à tout prix.

Autour de la grossesse&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Autour de la grossesse  DR

Les bienfaits de la natation pendant la grossesse

La natation est très bénéfique pendant la grossesse et peut être pratiquée du premier au dernier jour de la grossesse. En effet, grâce à la poussée d’Archimède, vous ressentez en nageant une sensation agréable de légèreté, comme si vous étiez en quasi-apesanteur. Vous ne ressentez presque plus votre poids terrestre et vous en oubliez les maux de dos, les douleurs articulaires et les sensations de lourdeur. L’eau a aussi un effet hydro-massant sur votre corps. Votre sang circule mieux et vos jambes sont plus légères. La natation permet aussi à la femme enceinte de renforcer la ceinture abdominale, de renforcer les muscles du dos et le système cardio-vasculaire. Enfin, puisqu’il s’agit d’une discipline non-violente, la natation évite à la femme enceinte de ressentir les impacts qu’impose tout autre sport terrestre.

Quelle nage privilégier pendant la grossesse ?

Même si la natation présente de nombreux bienfaits pendant la grossesse, il faut cependant faire attention à ne pas pratiquer toutes les nages car certaines ne sont pas recommandées. Evitez absolument le papillon qui est une nage trop athlétique et qui sollicite trop la zone des lombaires. La brasse n’est pas conseillée non plus car elle accentue la cambrure de votre dos et les mouvements de jambes en brasse ont tendance à renforcer votre périnée, ce qui est le contraire de l’assouplissement désiré pour l’accouchement. Le crawl est aussi une nage qui accentue la courbure lombaire. Le dos crawlé est la nage idéale pour les femmes enceintes. Il soulage votre dos et vous apporte détente et bien-être. N’essayez pas de battre des records en natation. Faites des mouvements lents et respirez correctement. Dès que vous ressentez de la fatigue ou une douleur au niveau du ventre, sortez de l’eau et reposez-vous.

Les exercices à faire et à ne pas faire

Avant toute chose, sachez qu’il est préférable d’éviter les exercices d’apnée. Votre bébé a besoin d’oxygène alors ne l’en privez pas ! Vous pouvez faire des exercices doux avec des accessoires :

  • prenez deux planches et placez-les sous vos aisselles. Bras posés sur les planches, allongez-vous sur le dos et écartez vos jambes. Pliez-les et pédalez avec une jambe puis avec une autre. Vos genoux doivent toujours être dirigés vers le plafond et vos hanches doivent être ouvertes. Cet exercice permet d’assouplir votre bassin, vos hanches et votre périnée. C’est aussi un excellent moyen pour soulager votre dos.
  • Mettez une frite sous le pli des genoux et une autre sous le pli des fesses et asseyez-vous. Faites quelques longueurs en faisant des mouvements de bras en brasse. Cela vous permet de faire travailler la haut du corps, le haut du dos et les bras.

 

        

Les avis et commentaires
sur les exercices à éviter et à privilégier en natation pendant la grossesse