Le diplôme de maître-nageur sauveteur

Mis à jour le 2 septembre 2016

Considéré comme étant une profession depuis les années 50, le métier de maître-nageur sauveteur attire de nombreux candidats. Selon les fonctions et les responsabilités que vous souhaitez exercer, il existe différents moyens d’y accéder.

Le diplôme de maître-nageur sauveteur&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Le diplôme de maître-nageur sauveteur  DR

Les fonctions d’un maître-nageur sauveteur

Comme son nom l’indique, le maître-nageur sauveteur se charge d’enseigner la natation et assure la sécurité des nageurs. Mais ses fonctions ne s’arrêtent pas là. Le maître-nageur doit aussi aimer le relationnel puisqu’il est en relation constante avec le public. Il doit savoir être très pédagogue pour enseigner la natation et aider les nageurs à surmonter leurs peurs. Il travaille avec des publics de tous les âges et doit savoir s’adapter à chaque situation. Enseigner la natation à un enfant de 6 ans et à un adulte de 60 ans sont deux choses bien distinctes et il est bien évident que les techniques d’apprentissage seront différentes. Les fonctions du maître-nageur diffèrent aussi quelque peu selon le diplôme obtenu.

Les différents diplômes

Pour devenir maître-nageur sauveteur, il existe différents diplômes aux spécificités propres à chacun :

  • le BNSSA (Brevet National de Surveillance et de Sauvetage Aquatique) : il permet seulement de surveiller et d’assurer la sécurité des nageurs. Avec ce diplôme, vous ne pouvez pas enseigner la natation contre rémunération.
  • Le BPJEPS AAN (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport Activités Aquatiques et Natation) : il s’agit d’un diplôme d’Etat délivré par le ministère des Sports qui permet d’exercer comme maître-nageur sauveteur avec double compétence en enseignement et en surveillance. Il remplace le BEESAN depuis 2013. Il est délivré suite à une formation de 1 ou 2 ans alternant théorie et pratique. Ce diplôme ne permet pas d’entraîner des nageurs de compétition.
  • Le DEJEPS (Diplôme D’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) : il permet d’enseigner et d’entraîner des nageurs de tous niveaux. Avec la spécialisation sauvetage et course, vous pouvez surveiller en piscine tout en encadrant des groupes de compétition.

Pour les emplois saisonniers en centre de vacances ou de loisirs, un simple brevet de surveillant de baignade suffit.
Pour accompagner les groupes scolaires en piscine, il est nécessaire d’avoir le diplôme de professeur d’Education Physique et Sportive.

Conditions d’accès

Pour pouvoir accéder au statut de maître-nageur sauveteur, il est primordial de nager un 800 m nage libre en moins de 16 minutes et de passer un test technique de sauvetage. Il faut aussi être titulaire du PSE 1 (Premier Secours en Equipe de niveau 1) et passer des épreuves de sélection orales et écrites. Sachez que les conditions diffèrent un peu selon les organismes de formation.

Guide-Piscine vous propose également de découvrir la formation pour devenir un maître nageur

        

Les avis et commentaires
sur le diplôme de maître-nageur sauveteur