Natation et acouphènes

Appelés aussi bourdonnements d’oreilles, les acouphènes font partie des troubles auditifs qui n’ont pas de remèdes à ce jour. Selon certaines études, la natation aurait tendance à augmenter les facteurs de risque. Découvrez en quoi consistent les acouphènes, quels sont les risques chez le nageur et quels sont les avantages de la natation si vous souffrez d’acouphènes.

Natation et acouphènes&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Natation et acouphènes  © Fotolia

Qu’est-ce qu’un acouphène ?

L’acouphène, appelé aussi bourdonnement d’oreille, est le fait de percevoir des sons (non générés par un bruit extérieur) de façon involontaire. Les sons se font entendre dans une oreille ou dans les deux par intermittence ou en continu. Si presque tout le monde connaît ce phénomène au moins une fois dans sa vie (à la sortie de boîte de nuit ou après un concert), certaines personnes vivent avec ce trouble au quotidien. Les bourdonnements occupent une place centrale, ils deviennent obsédants et empêchent de trouver le silence. Malheureusement, les acouphènes sont impossibles à soigner et la seule solution est d’apprendre à les limiter et à les vivre au quotidien.

Risque d’acouphènes chez le nageur

Beaucoup de nageurs souffrent d’infections de l’oreille à force de passer des heures entières dans l’eau. On appelle d’ailleurs cette infection « l’oreille du nageur ». Même s’il n’existe pas de lien direct entre la natation et les acouphènes, les nageurs qui développent des infections au niveau de l’oreille sont plus susceptibles de souffrir d’acouphènes. En effet, l’infection peut endommager les terminaisons nerveuses de l’oreille et causer des acouphènes. Pour réduire les risques, vous avez la possibilité de nager avec des bouchons d’oreilles pour éviter que trop d’eau n’y pénètre. Dès la sortie du bassin, pensez à bien sécher vos oreilles avec une serviette éponge pour réduire le risque d’infections.

Les bienfaits de la natation contre lutter contre les acouphènes

Certaines personnes souffrant d’acouphènes ont constaté une certaine amélioration des symptômes en pratiquant la natation. Les bourdonnements d’oreille sont en général plus importants lorsque vous êtes stressés et tendus. La natation, qui est le sport de relaxation par excellence, vous aide donc à vous relaxer et a une influence directe sur l’intensité des bourdonnements. La natation est aussi un sport très énergivore et très complet qui sollicite tous les muscles. Vous êtes donc plus fatigué et il vous est plus facile de trouver le sommeil malgré les acouphènes qui se font entendre en continu.

        

Les avis et commentaires
sur natation et acouphènes