Nageur : que faire pendant les jours de récupération

Si vous n’avez pas la possibilité ou l’envie de nager tous les jours de la semaine, comment tirer profit au maximum de ces jours de récupération ? Pourquoi est-elle nécessaire ? Comment récupérer au maximum et quels sont les autres sports que vous pouvez pratiquer pendant les jours de récupération ?

Nageur : que faire pendant les jours de récupération&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Nageur : que faire pendant les jours de récupération  DR

Que se passe-t-il pendant la récupération ?

La récupération du nageur est toute aussi importante que l’entraînement en lui-même. En effet, c’est pendant cette phase de récupération que votre organisme va assimiler les progrès réalisés en séance, qu’il va s’adapter à l’effort et qu’il va se reconstruire. C’est aussi grâce à la récupération entre deux séances que les lésions musculaires sont réparées, que les réserves énergétiques sont reconstituées et que les déchets sont éliminés de votre organisme. Pendant les jours de récupération, le nageur peut aussi en profiter pour se concentrer sur le prochain entraînement et se motiver. Ne négligez pas les périodes de récupération car si vous ne récupérez pas, vous risquez de souffrir de fatigue chronique ou de surentraînement.

Comment favoriser la récupération entre deux séances ?

Pour récupérer le mieux possible, le nageur doit adopter quelques gestes simples dès la fin de l’entraînement. Il lui faut d’abord compenser les pertes en eau et en sels minéraux générées par la transpiration. Buvez de l’eau gazeuse enrichie en sels minéraux par exemple. Elle vous aidera aussi à réduire l’acidité présente dans vos muscles. Côté repas, privilégiez des menus variés avec des féculents pour reconstituer les réserves en glycogène, des protéines pour réparer les lésions musculaires et des fruits et légumes pour faire le plein d’antioxydants. Ne négligez pas non plus votre sommeil. Pendant que vous dormez, vous produisez des hormones de croissance qui favorisent la reconstruction et le développement du tissu musculaire. Le relâchement musculaire pendant le sommeil est aussi très bénéfique pour reconstituer le stock énergétique. Sachez aussi que l’activité physique améliore la qualité de votre sommeil. Plus vous vous dépensez, mieux vous dormez et mieux vous récupérez. Si vos entraînements de natation sont tardifs, prenez une douche fraîche juste avant de vous coucher pour baisser votre température corporelle et pour faciliter l’endormissement.

Quel sport pratiquer entre la récupération du nageur ?

Entre deux séances de natation, rien ne vous empêche de pratiquer un autre sport. Essayez de choisir un sport non violent tel que le vélo ou la marche par exemple. Il pourra aussi vous aider à améliorer votre endurance. Il est aussi possible de faire un peu de musculation pour travailler vos muscles à sec. Concentrez-vous sur les bras et les épaules pour gagner en puissance pendant les entraînements de natation. Mais ne forcez pas trop. Les jours de récupération sont aussi faits pour que vos muscles se reposent.

        

Les avis et commentaires
sur nageur : que faire pendant les jours de récupération