Nager avec des palmes : guide pratique

La nage avec palmes connaît un grand succès auprès des nageurs car elle offre une glisse incomparable dans l’eau. Cependant, même si nager avec des palmes semble plus facile, il n’en est rien ! Les muscles sont davantage sollicités et le rythme cardiaque s’accélère. Découvrez quels sont les bienfaits de la nage avec palmes, quel type de palmes choisir, comment les choisir, comment les utiliser et quelles sont les précautions à prendre.

Nager avec des palmes : les bienfaits

Nager avec des palmes présente de nombreux avantages pour les nageurs d’un point de vue physique mais aussi technique :

  • Avantages physiques : Faire travailler tout particulièrement le bas du corps (fessiers, cuisses, mollets, bas du dos) par un mouvement de propulsion, améliorer sa circulation sanguine, augmenter le drainage lymphatique et lutter contre la cellulite et augmenter la dépense énergétique en nageant.
  • Avantages techniques : Corriger sa technique de nage, gagner en puissance et en propulsion, renforcer son système cardio-vasculaire, avoir une meilleure glisse et prendre plus de plaisir, coordonner sa respiration avec ses mouvements et perfectionner ses ondulations.

Pour tirer les bénéfices de la nage avec palmes, il est conseillé de nager avec des palmes au moins 2 à 3 fois par semaine à raison de 30 à 45 minutes par séance. Le bas de votre corps va se muscler progressivement et votre silhouette va s’affiner.

Quel type de palmes choisir ?

Selon l’activité que vous choisissez de pratiquer, il est important de choisir un type de palmes adapté :

Des palmes pour la natation en piscine

Les palmes de natation sont plus courtes que celles utilisées en mer car elles permettent de conserver une fréquence de battements proche de la nage sans palmes et elles occupent moins d’espace dans les lignes d’eau.

Des palmes pour la randonnée aquatique ou le snorkeling

Pour pratiquer la randonnée aquatique, vous ne descendez pas au delà de 5m. Utilisez plutôt une palme légère assez courte avec une voilure souple et un chausson confortable. Evitez les palmes de plongée car elles sont trop longues et vous risquez de gêner vos co-équipiers.

Des palmes pour l’apnée 

A plus de 5 m de profondeur, il est conseillé de choisir des palmes chaussantes avec une longue voilure et rigide pour amplifier les mouvements et augmenter la vitesse. Les voilures en carbone sont parfaites car elles sont plus légères et augmentent la puissance de la propulsion. Mais attention, elles sont aussi plus fragiles.

Des palmes pour la plongée bouteille

Vous avez le choix entre des palmes chaussantes ou réglables pour pratiquer la plongée sous-marine. Elles présentent toutes deux des avantages. Les palmes chaussantes garantissent un meilleur maintien du pied alors que les palmes réglables permettent d’utiliser un chausson en néoprène qui protégera votre pied lorsque vous marcherez. Si vous avez un bon niveau en plongée, préférez les palmes rigides. Sachez aussi que plus vous êtes petit et plus vos palmes doivent être souples.

Comment choisir ses palmes ?

Pour bien choisir vos palmes de natation, il est important de vous attarder sur les points suivants :

Le chaussant de la palme

C’est la partie dans lequel vient se glisser votre pied. Le chausson doit parfaitement s’adapter à votre pied afin de le maintenir correctement et garantir des battements de jambes efficaces.

Les palmes chaussantes sont dotées d’un chausson qui s’ajuste à votre pied sans devoir les serrer. Tandis que les palmes réglables sont dotées de sangles ajustables et demandent d’être portée avec un chausson en néoprène.

La longueur de la palme

La palme courte
(moins de 15 cm)
- Pour garder une bonne fréquence au niveau des battements de jambes
- Pour apprendre à coordonner ses mouvements
- Pour solliciter le cœur et faire travailler la ceinture abdominale, les fessiers.
- Pour vous concentrer davantage sur le travail des bras et aussi sur votre gainage
- Pour affiner les jambes
La palme longue
(plus de 15 cm)
- Pour attraper plus d’eau et faires des mouvements plus lents et plus puissants
- Pour augmenter le travail musculaire au niveau des cuisses
- Pour une meilleure glisse

La rigidité de la voilure

Les palmes souples sont plus faciles à utiliser car elles opposent moins de résistance et demandent donc de fournir un effort musculaire moindre. Les palmes rigides sollicitent davantage les muscles des jambes.

N’hésitez pas à essayer les palmes en magasin avant d’acheter. Essayez-les debout et contrôlez la tenue du pied. Pour choisir votre taille, il est recommandé de choisir une pointure au-dessus de votre taille habituelle car les pieds ont tendance à gonfler pendant l’effort.

Précautions à prendre avant de nager avec des palmes

  • Si vous êtes débutant, commencez avec des palmes courtes (entre 5 et 15 cm) pour prendre des nouveaux appuis et habituer les muscles de vos jambes à un effort supplémentaire.
  • Pensez à bien vous hydrater avant et pendant la séance
  • Veillez à bien étirer vos jambes après la séance pour favoriser la récupération entre deux séances.
  • Alternez les longueurs avec et sans palmes pour reposer vos muscles.
  • Avant d’utiliser des palmes longues en piscine, demandez toujours l’autorisation aux maîtres-nageurs car en cas de fortes affluences, elles peuvent être une gêne pour les autres nageurs.

Quelques conseils pour bien nager avec des palmes

Pour nager correctement avec des palmes et éviter de se blesser au niveau des pieds (frottements dans le chausson) et des articulations (chevilles et genoux trop raides), il est important de réaliser le bon mouvement. Le battement de jambes avec palmes est différent des battements de jambes sans palmes.

Les conseils Guide-piscine pour nager avec des palmes :

  • Gardez les jambes tendues et faites des battements souples et amples.
  • Le mouvement doit partir des hanches et non des genoux.
  • Ne soyez pas trop raide ni trop crispé. Les mouvements doivent être fluides et les chevilles bien souples pour ne pas trop fatiguer vos articulations.
  • Les palmes doivent entrer dans l’eau et effleurer la surface au retour : pas besoin d’éclabousser tous les autres nageurs pour être efficace.

Pour vous exercer et vous aider à effectuer le mouvement correct, nagez sur le dos en plaçant une planche juste au dessus de vos genoux et essayez de battre des jambes en touchant le moins possible la planche avec vos genoux. Vous serez alors forcé de solliciter vos hanches.

        

Tout sur Nage avec palmes

Les avis et commentaires
sur nager avec des palmes : guide pratique