L’endurance cardiaque en natation

La natation fait partie des sports d’endurance les plus appréciés et les plus réputés. En plus de solliciter votre cœur, elle fait travailler vos poumons et votre masse musculaire. Découvrez en quoi consiste l’endurance cardiaque, pourquoi il est important de la travailler et comment l’améliorer.

L’endurance cardiaque en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

L’endurance cardiaque en natation  DR

Qu’est-ce que l’endurance ?

L’endurance est la capacité qu’a une personne à maintenir un effort physique d’intensité soutenue pendant une durée prolongée.

Il existe 4 types d’endurance :

  • l’endurance respiratoire : les poumons doivent apporter l’oxygène dont les muscles ont besoin pour fonctionner
  • l’endurance musculaire : les muscles doivent être capables de maintenir l’effort sur la durée
  • l’endurance cardiovasculaire : le cœur doit véhiculer le sang vers les muscles et les alimenter en oxygène
  • l’endurance mentale : la volonté et la résistance à la fatigue aident à maintenir un effort physique sur la durée

La natation est considérée comme étant un sport d’endurance car elle permet de travailler les 4 types d’endurance.

Pourquoi travailler son endurance ?

Travailler son endurance permet au nageur (et au sportif en général) d’améliorer son souffle et donc de maintenir un effort physique plus longtemps. Il est important de travailler l’endurance fondamentale, appelée aussi endurance de base, qui consiste à maintenir un effort d’intensité modérée. Ce type d’endurance permet de renforcer le cœur et les artères, de développer les capacités respiratoires, de protéger de l’hypertension, de lutter contre les surcharges en sucres et en graisses et de combattre le surpoids. Les sports d’endurance sont aussi excellents pour entretenir la souplesse des vaisseaux sanguins en les dilatant pendant l’effort. Enfin, sachez que pratiquer un sport d’endurance aide à lutter contre le stress et pousse l’organisme à libérer des endorphines, hormones du bonheur.

Comment gagner en endurance cardiaque en natation ?

Pour muscler son cœur en natation, il est primordial d’y aller progressivement. Commencez par nager à un rythme modéré pour ne pas vous fatiguer et tenir sur la longueur. Intégrez à votre entraînement des séries en fractionné et des sprints pour faire monter votre rythme cardiaque et habituer votre cœur à l’effort. Cependant, sachez que pour pouvoir travailler votre endurance cardiaque, vous allez devoir également travailler votre endurance respiratoire. En effet, il vous sera impossible de maintenir un effort physique si vous essoufflez au bout d’une longueur. Pensez à bien respirer, à expirer dans l’eau et à inspirer hors de l’eau et à respirer idéalement tous les 3 temps. Vous allez devoir aussi travailler votre technique de nage pour dépenser moins d’énergie et nager plus longtemps.

Avant de commencer la natation, demandez un avis médical afin de détecter tout problème cardiovasculaire et éviter un accident éventuel.

        

Les avis et commentaires
sur l’endurance cardiaque en natation