Reconnaître le surentraînement en natation

Le surentraînement en natation se caractérise par une fatigue aigüe qui entraîne une baisse des performances du nageur et ce, sur le long terme. Pas toujours facile à détecter, le surentraînement présente tout de même des symptômes assez caractéristiques. Découvrez quels sont-ils et découvrez également quelles sont les causes du surentraînement et comment y remédier.

Reconnaître le surentraînement en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Digital Vision. - Thinkstock</span>

Reconnaître le surentraînement en natation  © Digital Vision. - Thinkstock

Comment diagnostiquer un surentraînement en natation ?

Le surentraînement en natation n’est pas toujours facile à détecter car ses symptômes sont souvent différents d’un nageur à l’autre. Certains signes sont tout de même assez récurrents et révélateurs tels que la perte d’appétit, la baisse de moral, la perturbation du sommeil ou la perte de poids inexpliquée. Sachez aussi que le nageur surentraîné a tendance à développer plus facilement des infections et que certaines nageurs peuvent souffrir de troubles menstruels voire d’aménorrhée.

D’autres signes sont aussi très révélateurs comme :

  • la baisse des performances de façon durable
  • l’augmentation du rythme cardiaque pour le même effort
  • fatigue toujours présente même après un ou deux jours de repos

Pour dépister un surentraînement en natation, reproduisez le même test d’entraînement régulièrement et contrôler votre rythme cardiaque. En cas de doute, parlez-en à votre entraîneur ou à votre médecin traitant.

Les causes

Un surentraînement peut être causé:

  • lorsque la charge d’entraînement devient excessive en intensité ou en volume ou lorsque cette charge augmente trop rapidement
  • lorsque la période de récupération est insuffisante et inadaptée (manque de sommeil, alimentation déséquilibrée)
  • lorsque l’entraînement est trop répétitif et trop monotone
  • lorsque vous subissez un stress ou une fatigue extérieure

Que faire en cas de surentraînement ?

Si vous souffrez de surentraînement en natation, il est primordial d’en parler avec votre entraîneur et de consulter un médecin. Celui-ci vous fera passer des analyses pour voir si vous n’avez aucune carence. Il est ensuite important de vous reposer et d’arrêter complètement la natation pendant une longue période. Un repos de quelques jours seulement ne suffira pas à ce que vous retrouviez la forme. Essayez également de rechercher s’il existe un autre motif qui pourrait vous fatiguer ou vous stresser et cherchez à y remédier. Sachez qu’il est possible de prévenir le surentraînement en natation en alternant l’intensité des entraînements et en variant au maximum les séries. Consommez également des sucres lents pour avoir assez de « carburant » pendant les séances d’entraînement.

 

A lire également : Les dangers d'un entraînement trop intensif

        

Les avis et commentaires
sur reconnaître le surentraînement en natation