Se baigner en hiver

Pratique très courante dans les pays nordiques, se baigner en hiver n’est pas très pratiqué en France. Cependant, de nouveaux adeptes font leur apparition chaque année. Se baigner dans une eau froide présente de nombreux avantages pour l’organisme et pour le moral mais il est important de prendre quelques précautions pour éviter tout désagrément.

Se baigner en hiver

Se baigner en hiver  © Fotolia

Pourquoi se baigner en hiver ?

Même si se baigner dans une eau froide peut en démotiver certains, sachez que se baigner en hiver présente certains bienfaits pour la santé. L’eau froide contribue à l’activation de la circulation sanguine et renforce le système immunitaire. Elle aide aussi à soulager les sensations de douleur. Selon certaines études, il aurait été prouvé que les personnes qui se baignent en hiver seraient de meilleure humeur que la majorité des interrogés. Si la baignade se fait en mer, les bienfaits sont encore plus importants. En effet, l’eau de mer est reconnue pour ses vertus comme antidépresseur, anxiolytique et euphorisant. L’eau salée permet aussi de décongestionner les voies respiratoires. Malgré tous ces avantages, il est important de prendre quelques précautions avant de vous jeter à l’eau en plein hiver.

Les précautions à prendre

Il est recommandé d’être prudent pour tirer profit des bienfaits de la baignade en hiver. L’eau froide est une forte agression pour l’organisme et si vous entrez dans l’eau sans réfléchir, vous pouvez courir des risques cardio-vasculaires. En entrant brutalement dans de l’eau froide, votre sang circule moins bien et vos vaisseaux et votre cœur se contractent. Si l’eau est trop froide, vous risquez également d’entrer en hypothermie. Il est donc conseillé d’entrer dans l’eau progressivement, de mouiller votre nuque et d’écouter votre corps. Dès les premiers frissons ou engourdissements des membres, rejoignez la berge et séchez-vous pour vous réchauffer et ne pas attraper froid. Sachez qu’en eau froide, il est recommandé de se baigner une minute par degré. Si l’eau est à 12 degrés, vous pouvez donc vous baigner pendant 12 minutes. Rien ne sert de chercher à battre un record car vous risquez d’en subir les conséquences.

Où se baigner en hiver ?

Il existe de nombreux endroits où vous baignez en hiver en dehors des piscines publiques où l’eau est toujours à la même température. Vous pouvez essayer un lac ou un rivière mais la plupart des baigneurs en hiver choisissent de se baigner en mer pour profiter des vertus de l’eau salée. Il existe d’ailleurs des associations de baigneurs qui chaque année se baignent en mer au moment des fêtes de fin d’année.

        

Se baigner en hiver

Commentaires : Se baigner en hiver

  • Carole B: les risques de la baignade en eau froide - 02/02/18

    Nager dans une eau en-dessous de 18 degrés présente un risque certain. Je suis effarée par le commentaire ci-dessus. Le risque de nager en eau froide est l’arrêt respiratoire et cardiaque. Le fait que la personne qui témoigne indique un blocage de la respiration, indique justement une hydrocution en cours. Elle est en effet provoquée par la différence de température de l'eau et celle de la peau. Les vaisseaux subissent une constriction brutale et l'hydrocution est un arrêt réflexe de la respiration dans les secondes ou minutes qui suivent l'entrée dans l'eau.
    Eau de baignade ou douche très froide peuvent provoquer une hydrocution. Les symptômes précurseurs sont : des maux de tête, une oppression thoracique, « impression de souffle coupé », crampes, démangeaisons, frissons, fatigue anormale, sensation de chaleur sur les cuisses et le ventre, des vertiges, douleurs abdominales, des bourdonnements.
    Ne dépassez pas 15 minutes de baignade en eau froide inférieure à 18 º.

  • ms7085 - 12/10/16

    Depuis 2000, nous nageons toute l'année dans la manche et des lacs du nord ouest. Nous en retirons un immense bien-être physique et mental. Sur le plan physique, c'est une question d'entraînement; tant que la température de l'eau est supérieure à 8°, nous la supportons sans difficulté. Sur le plan mental, il faut accepter de supporter le froid qui mord. Le seul moment de crainte c'est le plongeon dans une eau inférieure à 5° parce que la respiration se bloque et qu'il faut gérer sans paniquer. On se sent tellement bien en sortant que nager en eau froide est un peu comme une drogue dont on ne sait pas se passer.
    Comme expliqué ci-dessus il faut toujours écouter son corps. Sans grande habitude, il faut se mouiller et y entrer progressivement même si plonger augmente l'adrénaline. Quant à la durée, le principe degré=minute est difficile à tenir quand on commence. Actuellement nous nageons 30 minutes dans l'eau à 10°.

Voir les 2 commentaires : Se baigner en hiver