Le sport sur ordonnance

Le sport sur ordonnance, qui existe depuis peu en France, est aujourd’hui encore méconnu du grand public. Tout savoir à propos du sport sur ordonnance et de ses bienfaits pour la santé.

Le sport sur ordonnance

Le sport sur ordonnance  © iceteastock - Fotolia.com

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Le sport sur ordonnance existe seulement depuis le 1er mars 2017.
Il s’adresse aux personnes souffrant d’une affection de longue durée. Une trentaine de maladies sont concernées par le décret, notamment les problèmes de diabète, d’insuffisance cardiaque, de cancer, de sclérose en plaques, ainsi que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, ou encore suite à un AVC.

Le sport prescrit vient généralement en complément d’un traitement médicamenteux.
C’est au médecin généraliste que revient la charge de dresser un bilan de l’état de santé du patient. Un travail d’évaluation des capacités est indispensable pour pouvoir adapter la prescription. Le médecin doit ensuite compléter un formulaire spécifique pour la prescription personnalisée d’une activité physique adaptée détaillant le profil du patient (capacités physiques, risque médical, etc.).

Le patient est alors orienté vers différents types de professionnels reconnus pour leur aptitude à faire pratiquer du sport à un public présentant certaines difficultés, tels que les enseignants en APA (Activités Physiques Adaptées), les kinésithérapeutes, les éducateurs sportifs, ou encore les ergothérapeutes.

Le sport sur ordonnance est-il pris en charge ?

À ce jour, le sport sur ordonnance ne bénéficie malheureusement pas d’une prise en charge par l’assurance maladie.

Cependant, certaines collectivités territoriales proposent de financer le sport sur ordonnance aux habitants de leur commune et mettent à disposition une équipe de professionnels qualifiés, aptes à dispenser des séances de sport prescrites par un médecin.

Strasbourg fait notamment partie de ces quelques villes solidaires qui permettent, même aux plus démunis, de bénéficier du programme de sport sur ordonnance.

Les mutuelles commencent également à se pencher sur la question pour pouvoir proposer des formules adaptées à leurs adhérents touchés par des affections de longue durée.
Tous les acteurs du domaine de la santé devraient tendre vers une prise en charge du sport sur ordonnance, car il a été prouvé qu’une activité physique adaptée diminue les risques de maladies chroniques et réduit les risques de récidive de certains cancers et donc, à terme, limite les traitements médicamenteux coûteux.

Le cas particulier de la natation prescrite sur ordonnance

Tous types de sports peuvent être prescrits sur ordonnance par un médecin généraliste, comme le tennis, le yoga ou le cyclisme, mais la natation reste un cas particulier.
En effet, la natation est un sport qui convient au plus grand nombre et dont les bienfaits sont nombreux pour la santé. De plus, l’effort reste modéré, car le milieu aquatique facilite tous types de mouvements, grâce à l’apesanteur.
La pratique régulière de la natation est entre autres bénéfique dans les cas suivants :

  • surpoids ;
  • diabète ;
  • difficultés respiratoires ;
  • fragilités articulaires ;
  • maladies neurodégénératives ;
  • problèmes cardio-vasculaires ;
  • cancers ;
  • etc.

Ainsi, des séances de natation peuvent être prescrites sur ordonnance à toute personne atteinte d’une affection de longue durée, afin de contribuer à l’amélioration de son état de santé.

        

Commentaires : Le sport sur ordonnance