Accès Espace Pro

DOSSIER : Entretien avec Lionel Horter, entraîneur de natation de haut niveau

Lionel Horter : "Le meilleur apprentissage, c'est l'échec"

Lionel Horter est entraîneur de natation de haut-niveau dans le club du Mulhouse Olympic Natation. Il fut directeur technique de l'Equipe de France, et a entraîné les plus grands nageurs parmi lesquels Laure Manaudou, Amaury Levaux ou Yannick Agnel. Dans le cadre d'un entretien exclusif avec l'équipe Coach Nage, il a répondu à nos questions et nous livre sa vision du monde de la natation. Nous diviserons cet entretien en 5 parties différentes. Dans cette troisième partie, il répond à nos questions et à celles des internautes.

Lionel Horter, devant les bassins du Mulhouse Olympic Natation.

Lionel Horter, devant les bassins du Mulhouse Olympic Natation.  DR

 

Jusqu'en 2016, vous étiez très sollicité sur le plan national, vous avez entraîné certains des plus grands nageurs. 2017 sera-t-elle une année plus calme ?

Ce qui est sûr, c'est que 2017 sera une année plus calme sur le plan médiatique. La natation est un sport olympique, et cette année mon travail sera presque plus intéressant que l'année dernière. Nous sommes en train de restructurer tout un groupe de jeunes, il y a une réelle motivation. On essaye de faire toujours mieux, car le meilleur apprentissage, c'est l'erreur, et il y a beaucoup de choses qu'on apprend des échecs. On essaye continuellement de raviver la flamme,cette envie d'entraîner et de faire évoluer le groupe. C'est plus passionnant.

Est-ce que vous pensez que parmi les jeunes que vous entraînez, il y a peut-être de futurs Yannick Agnel ?

On a un grand nombre de nageurs qui ont beaucoup de potentiel, surtout chez les filles. Je pourrai vous citer beaucoup de noms. Ce sont des jeunes capables de briller à haut niveau.


Le club du MON (Mulhouse Olympic Natation) détient un certain prestige dans la natation française.. quelle est la vocation du club ?

La vocation première du club, c'est l'apprentissage et la formation de la natation. Nous avons 550 jeunes dans les écoles de natation, il y a ensuite une pyramide progressive jusqu'au groupe de haut-niveau. Mais nous avons très beaucoup d'autres nageurs, qui viennent plus pour pratiquer le sport de manière régulière pour leur santé : c'est une  variété incroyable de personnes, de tout niveau. Au total nous sommes environ 2000 adhérents.

 

Beaucoup de nageurs de l'équipe de haut-niveau suivent leur cours directement dans le centre d'entraînement, grâce au MON Acadomia, qui n'est pas encore très connu du grand public. Est-ce que vous pourriez nous le décrire rapidement ?

Le MON Acadomia est une adaptation de la structure du club aux contraintes du haut-niveau, les capacités de l'Education Nationale ne pouvant pas répondre aux contraintes de l'apprentissage de la nage,  sport énergivore.  Il y a donc eu la mise en place d'une école de natation, en partenariat avec Acadomia, s'adaptant parfaitement aux exigences de la natation et des compétitions. C'est un système très efficace. Au total, ce sont 13 jeunes sur les 20 de l'équipe de haut niveau qui sont scolarisés sur place grâce à Acadomia.

Les internautes voulaient aussi vous poser quelques questions. Pour commencer, une question plutôt du côté santé :

1. Comment puis-je éviter la blessure de "l'Epaule du Nageur" alors que je nage tous les deux jours ?

Il faut que votre entraînement soit très progressif. La progressivité est la clé, votre corps doit s'adapter. Il faut savoir que l'épaule du nageur, c'est une tendinite, une demande trop rapide sur le tendon. Je recommande dans ce cas de laisser reposer l'épaule, et de ne pas utiliser de plaquettes.

2. Comment traiter les douleurs une fois qu'il est trop tard ? (Coiffe des rotateurs, sus épineux etc.. )

Il n'y a pas de solutions miracles : les muscles, le corps doivent se reposer. Le repos est le meilleur des remèdes. Voire peut-être même un arrêt total selon la gravité de la douleur / blessure.

3. Quels exercices musculaires conseillez-vous pour renforcer cette partie du corps (les épaules) ?

On peut faire de l'entraînement à sec. Des exercices de gainage en isométrie, sans posture, ainsi que des mouvements de renforcements musculaires.

4. Vous avez entraîné beaucoup de grands nageurs. Quel était le nageur que vous avez préféré entraîné ?

J'avais des affinités particulières avec tous les nageurs de haut-niveau que j'ai entraîné, et j'ai conservé ces bonnes relations avec tous ces nageurs. Je ne peux pas vraiment avoir de préférences particulières, car pour chacun c'était différent.

DOSSIER : Entretien avec Lionel Horter, entraîneur de natation de haut niveau

  1. Les 5 conseils pour une séance de natation parfaite
  2. Zoom sur la natation de haut niveau
  3. Lionel Horter : "Le meilleur apprentissage, c'est l'échec"
  4. La journée d'un nageur de haut niveau
  5. Comment s'entraîner efficacement en natation ?
        

Commentaires : Lionel Horter : "Le meilleur apprentissage, c'est l'échec"

Annuaire des
piscines de France

Actualité

A la une

Galeries photos

Suivez Guide-Piscine.fr :