Les dispenses de piscine

La natation, qui fait partie du programme officiel de l’Education Nationale de la maternelle jusqu’au lycée, est considérée comme étant une discipline obligatoire. Cependant, de plus en plus d’élèves demandent à en être dispensés et invoquent des raisons plus ou moins valables selon le cas. A quoi sert une dispense de natation ? Comment l’obtenir et quels sont les motifs valables pour y avoir droit ?

Les dispenses de piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Les dispenses de piscine  © Fotolia

Qu’est-ce qu’une dispense de piscine ?

Une dispense de piscine scolaire est un document qui autorise un élève à ne pas participer aux cours de natation dispensés par le professeur d’Education Physique. Elle peut être à durée limitée ou concerner l’année scolaire dans sa totalité. La dispense est acceptée si les motifs sont valables et si aucune adaptation du cours n’est possible. Dans certains cas, il est exigé à l’élève d’être présent même s’il ne participe pas aux activités. Dans le cas contraire, l’établissement doit trouver une occupation pour l’élève dispensé. Ce dernier n’est pas autorisé à rentrer à son domicile ni à errer dans les couloirs de l’école. La dispense de natation est à ne pas confondre avec le certificat d’inaptitude.

Le certificat médical d’inaptitude à la pratique de la natation

L’inaptitude est l’incapacité physique (dû à un problème moteur) qu’à un élève à participer à un cours de natation. Elle est reconnue par un médecin qui fournit à l’élève un certificat médical d’inaptitude à la pratique de la natation. Cette inaptitude peut être partielle ou totale, temporaire ou permanente. Le certificat médical stipule si cette inaptitude est liée à des mouvements, des efforts, des situations ou des environnements spécifiques. Si cela est possible, le professeur doit adapter son cours, les exercices et l’environnement aux possibilités de l’élève pour lui permettre de développer ses compétences au même titre que les autres élèves.

Comment se faire dispenser de piscine à l’école ?

Pour obtenir une dispense de piscine, il est primordial de se rendre chez le médecin. Si avant, un simple mot des parents suffisait, aujourd’hui, un avis médical est obligatoire. Les parents doivent cependant préciser leur souhait dans le carnet de correspondance ou de liaison de l’enfant.
Au début du cours de natation, l’élève doit présenter son carnet et le certificat médical au professeur d’EPS (pour le collège et le lycée) ou à l’enseignant en charge des cours de piscine (pour le primaire). S’il était facile de se faire dispenser de piscine il y a quelques années, les professeurs se montrent beaucoup plus réticents et beaucoup plus méfiants aujourd’hui car les demandes de dispense pour motifs non valables se sont multipliées.

Les motifs valables pour être dispensé de piscine

  • les problèmes d’oreilles : otite, infections
  • les problèmes respiratoires : asthme chronique, bronchite
  • les problèmes musculaires temporaires : entorse, tendinite, torticolis
  • présence de verrues plantaires (très contagieuses)
  • convalescence après une opération chirurgicale
  • membres cassés ou présence d’un plâtre

C’est à l’enseignant ou au professeur d’EPS de juger si la dispense est valable ou non (en cas d’absence de certificat médical). Invoquer la période des règles pour être dispensé de piscine n’est aujourd’hui plus un motif valable aux yeux des professeurs pour être dispensé de piscine. En cas de motif religieux, le cas est étudié par le chef de l’établissement et l’enseignant.

Si votre enfant souffre d’aquaphobie, il faut en parler avec le professeur et inscrire en parallèle votre enfant à un stage pour trouver une solution au problème.

La dispense de piscine selon l’Education Nationale

L’Education Nationale a publié un arrêté le 13 septembre 1989 concernant le contrôle médical des inaptitudes à la pratique de l’éducation physique et sportive.
Cet arrêté stipule que :

  • Le certificat médical doit indiquer le caractère total ou partiel de l'inaptitude. Il précise également sa durée, qui ne peut excéder l'année scolaire en cours.
  • En cas d’inaptitude partielle, le certificat doit fournir les informations nécessaires à l’adaptation du cours de natation aux possibilités de l’élève concerné.
  • Un élève, qui a été jugé inapte (totalement ou partiellement) à la pratique de la natation pendant plus de 3 mois (consécutifs ou cumulés) pendant l’année scolaire, doit être suivi par le médecin scolaire.
  • Le médecin scolaire assure les liaisons entre la famille, l’enseignant et le personnel paramédical.
        

Les avis et commentaires
sur les dispenses de piscine