Le virage en papillon : la technique étape par étape

Pour frimer à la piscine, rien de mieux que de maîtriser le virage pour impressionner tout le bassin. Cette technique vous permettra d'améliorer votre vitesse de nage de manière significative. Zoom sur le virage en papillon.

Le virage en papillon : la technique étape par étape&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Sergey Peterman - Fotolia.com</span>

Le virage en papillon : la technique étape par étape  © Sergey Peterman - Fotolia.com

Pour réaliser un virage en papillon, il faut suivre six étapes : l'approche du mur, le toucher du mur, la bascule, l'impulsion, la coulée et la reprise de la nage.

Les différentes étapes du virage en papillon

L'approche et le toucher du mur

L'approche du mur est réalisée par une glissée avec les membres supérieurs en extension vers l'avant dans le prolongement du corps. Les mains viennent simultanément toucher le mur, au même niveau juste sous la surface, pour anticiper l'action des bras permettant d'accélerer le changement de direction.

La bascule

Après l'impact avec le mur, le nageur place l'une de ses mains sous l'eau en direction du mur opposé. Les jambes repassent, à ce moment là, sous le buste. Les pieds vont quant à eux se positionner contre le mur. L'autre main est alors lancée hors de l'eau pour rejoindre la première main. À cet instant, plus aucune partie du corps n'est en contact avec le mur.

L'impulsion, la coulée et la reprise

Le nageur doit être en position profilée lors de l'impulsion. Le règlement de la Fédération de natation exige d'être en position ventrale avant la première action motrice des membres supérieurs, mais il est possible d'être en position costale au moment de la coulée.

Pour maintenir la vitesse de la coulée, le nageur effectue quelques ondulations sous l'eau, puis il reprend ses mouvements de bras une fois arrivé à la surface.

Pour aller plus loin : le virage en brasse et le virage culbute en crawl.

        

Virage papillon

Les avis et commentaires
sur le virage en papillon : la technique étape par étape