L’alimentation du nageur au quotidien : les erreurs à éviter

Après l’entraînement et la récupération, l’alimentation fait partie des critères de réussite chez les nageurs de compétition. Pour être performant en compétition mais aussi pendant les entraînements au quotidien, il est important de bien s’alimenter. Voici les erreurs les plus communes commises par les nageurs.

L’alimentation du nageur au quotidien : les erreurs à éviter&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

L’alimentation du nageur au quotidien : les erreurs à éviter  DR

Ne pas s’hydrater correctement

La première erreur commise chez les nageurs débutants est de ne pas s’hydrater suffisamment. La natation est un sport aquatique est le nageur n’a pas l’impression qu’il transpire. De plus, la sensation de soif est beaucoup moins importante. Il n’est donc pas rare de voir des cas de déshydratation chez les nageurs. Pensez toujours à bien vous hydrater avant, pendant et après l’entraînement. Laissez une bouteille d’eau ou une boisson énergétique au bord du bassin et buvez régulièrement et par petites gorgées pour ne pas trop surcharger l’estomac.

Aller nager le ventre vide

Il est important de faire au moins 3 repas par jour. Si vous allez nager, ne sautez surtout pas de repas car votre organisme a besoin de carburant pour alimenter vos muscles. La natation est un sport très énergivore et une bonne alimentation est primordiale pour être performant. Si vos séances d’entraînement sont loin des repas, pensez à prendre une petite collation comme un fruit ou des fruits secs par exemple. Si vous nagez au saut du lit, avalez au moins une tranche de pain avec un peu de jambon. Oubliez en revanche les aliments trop gras, trop difficiles à digérer et le jus d’orange qui favorise les régurgitations.

Ne pas respecter l’équilibre entre apports et dépenses énergétiques

Sachez que la natation peut vous faire dépenser entre 400 kcal et 1000 kcal par heure selon votre niveau ainsi que le volume et l’intensité de l’entraînement. Il faut donc adapter votre alimentation pendant les jours d’entraînement au risque de perdre beaucoup de poids et aussi en performance. Les jours d’entraînement, augmentez les féculents et réduisez les légumes et pendant les jours de repos, faites l’inverse au risque cette fois de prendre du poids.

Ne pas diversifier son alimentation

Pour les nageurs, il ne suffit pas d’équilibrer son alimentation, il faut aussi la varier pour couvrir l’ensemble de leurs besoins. Pensez à varier le type de fruits et légumes et les sources de protéines. Une bonne alimentation chez le nageur est aussi gage de réussite et de bonnes performances.

Privilégier les calories vides

Certains nageurs pensent qu’avaler un aliment très riche juste avant d’aller nager va les « booster » pour l’entraînement et ils se trompent ! Les aliments très riches en lipides et en sucres rapides sont souvent très pauvres en sels minéraux et en vitamines. Evitez les pâtisseries industrielles et les sodas et préférez une barre de céréales et une boisson énergétique.

        

Les avis et commentaires
sur l’alimentation du nageur au quotidien : les erreurs à éviter