Chlore et irritation de la peau

Chez les baigneurs et les nageurs, le chlore n’est pas toujours vu d’un très bon œil. Il est malheureusement incontournable dans les piscines en France puisqu’il est utilisé pour traiter l’eau et la maintenir propre. Découvrez en quoi le chlore est irritant pour la peau, comment traiter les irritations et quelles sont les alternatives au chlore.

Chlore et irritation de la peau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Ekaterina Shvaygert - Fotolia.com</span>

Chlore et irritation de la peau  © Ekaterina Shvaygert - Fotolia.com

Le chlore, un produit irritant pour la peau

Le chlore est très agressif pour votre épiderme. Il assèche, il provoque des sensations de brûlures et de tiraillements. Chez certains nageurs, des plaques rouges apparaissent ainsi que des démangeaisons. Si vous allez nager une fois par an, les risques sont moindres. En revanche, les habitués des piscines connaissent tous ces désagréments et certains vont même jusqu’à développer une allergie au chlore. Malheureusement, le chlore est indispensable pour traiter l’eau des piscines et garantir sa propreté. C’est donc à vous d’agir pour réduire au maximum les effets du chlore sur votre peau.

Comment traiter les irritations de la peau dues au chlore ?

Juste à la sortie de l’eau :

  • Prenez une douche et frottez-vous avec un gel douche surgras et hydratant au ph neutre pour éliminer les restes de chlore
  • Séchez-vous ensuite avec une serviette éponge douce et hydratez-vous la peau avec une bonne crème de façon à restaurer le film hydrolipidique le plus vite possible

Si les démangeaisons et les irritations ne disparaissent pas au bout de quelques heures et qu’elles s’accompagnent de troubles respiratoires, il est vivement recommandé de consulter un médecin.

Au quotidien :

  • évitez les gels exfoliants et les masques froids qui sont une agression supplémentaire pour votre épiderme
  • Douchez-vous avec un gel surgras et hydratant et appliquez un crème nourrissante ou hydratante tous les jours
  • Hydrater votre corps et votre visage juste avant d’aller vous coucher car c’est pendant la nuit que vos cellules se régénèrent et qu’elles absorbent les produits hydratants

Si votre épiderme est vraiment très sec, privilégiez les savons surgras ainsi que les crèmes à base de karité car elles ont des vertus apaisantes et nourrissantes. Pensez aussi aux crèmes relipidantes au pouvoir ultra-hydratant.
Pour limiter les dégâts, vous pouvez aussi appliquer une huile sèche sur votre corps avant d’entrer dans l’eau de façon à créer une pellicule sur votre épiderme mais évitez les produits trop gras pour éviter de polluer l’eau de la piscine.

Les alternatives au chlore

Depuis quelques années déjà, le ministère de la Santé a autorisé l’utilisation du PHBM pour traiter l’eau des piscines publiques. Il s’agit d’une molécule (polyhexamétylène biguanide) présent dans le traitement Revacil qui détruit la matière organique. Il est sans odeur et n’irrite pas les voies respiratoires. C’est aussi un désinfectant puissant. Il a une action bactéricide, germicide et fongicide. Il a aussi une action micro-floculante et permet donc de bien clarifier l’eau. Cependant, il est plus cher à l’achat et plus difficile à trouver. Il est donc assez difficile de trouver une piscine publique sans chlore en France.

Découvrez également comment protéger votre peau et vos cheveux contre les effets du chlore.

 

        

Les avis et commentaires
sur chlore et irritation de la peau