Accès Espace Pro

Les allergies au chlore

Le chlore est le désinfectant le plus utilisé pour les piscines. Efficace et peu coûteux, il élimine les bactéries et les algues de votre eau. Très puissant, il peut provoquer irritations et démangeaisons. Chez les personnes les plus sensibles, on parle même d’allergie au chlore.

Les allergies au chlore

Les allergies au chlore  © Fotolia.com

Les symptômes d’une allergie au chlore

L’irritation des yeux est le symptôme le plus fréquent chez les allergiques au chlore. Il se produit très rapidement lorsque les yeux sont en contact avec l’eau chlorée. Les yeux deviennent rouges et gonflent. De bonnes lunettes de piscine peuvent diminuer la sensation de brûlure.

Le chlore peut provoquer des démangeaisons importantes accompagnées d’éruptions cutanées ou de lésions. Ces symptômes apparaissent rapidement après un contact avec du chlore et disparaissent généralement au bout de quelques heures.

Les allergiques ont souvent des problèmes respiratoires après une exposition au chlore. Les symptômes ressemblent à ceux de l’asthme : essoufflement, difficulté à respirer, mais aussi toux et éternuements. Un pince-nez empêche l’eau de rentrer par les sinus, cela peut éviter ou diminuer les problèmes respiratoires. Une personne allergique exposée à un taux élevé de chlore peut aussi être sujette à des malaises et se sentir nauséeuse.

Des traitements existent, l’idéal est de consulter un allergologue qui confirmera que vous êtes allergiques au chlore. Vous pouvez essayer les traitements naturels comme l’homéopathie.

Allergie : les alternatives au chlore

C’est la présence de chloramines dans l’eau de piscine qui est néfaste pour les baigneurs. Les chloramines apparaissent lors de la réaction entre le chlore et l’ammoniac que l’on retrouve dans la sueur des baigneurs.

Pour réduire le taux de chloramines présent dans l’eau, il est possible d’installer un déchloraminateur de piscine. Ainsi vous pouvez continuer à utiliser du chlore en supprimant ses effets néfastes.

On pense souvent que le chlore est le seul moyen efficace pour traiter sa piscine. Il existe pourtant d’autres méthodes pour traiter votre eau différemment. Pour remplacer le chlore vous pouvez utiliser l’électrolyse au sel pour piscine. Le chlore obtenu est alors naturel et sans effet sur les personnes allergiques.

        

Commentaires : Les allergies au chlore

  • Brigitte - 29/11/18

    Je nage 3 fois par semaine et j'ai développé, après 2 ans, une allergie à l'ozone. Depuis 3 ans je prends des antistaminiques mais ce n'est pas formidable. Connaissez-vous mieux ? Merci beaucoup.

  • Charlotte R-.D - 18/10/18

    Attention aux vapeurs de chlore ! Pour ma part, j'ai fait deux fois en 10 ans le ménage avec de l'eau de javel et cela a considérablement empiré ma sécheresse oculaire ! Résultat : douleurs neuropathiques, photophobie (je dois mettre des verres teintés, et encore, c'est parfois trop peu) et hyper-sensibilité aux émanations, chimiques notamment (fumées, parfums, peinture fraîche...)

    Je précise que je me suis tapée des cours de piscine à gogo lors de ma scolarité, ce qui avait sans doute déjà bien préparé ce sale terrain...

  • Mch - 22/03/18

    Et pour les bronches qui sont irritées, le puff de l'asthme est il utile ?

  • ange - 09/03/17

    Depuis que j'utilise un pince nez et des bouchons pour les oreilles je n'ai plus de problème de nez qui gratte, éternuements.

  • jiji culcul - 23/09/16

    Peut-on avoir des mots de tête et une fatigue instantané et que cela dure plusieurs jours ?

Voir les 9 commentaires : Les allergies au chlore

Suivez Guide-Piscine.fr :