Le rétropédalage en natation

Le rétropédalage est une technique de nage qui s’utilise principalement en sauvetage mais aussi en natation synchronisée et en water-polo. Pour réaliser un mouvement efficace, il faut preuve de patience et ne pas se décourager. Découvrez ce qu’est le rétropédalage, à quoi il sert, comment le pratiquer et quelles sont les précautions à prendre.

Le rétropédalage en natation

Le rétropédalage en natation  DR

Qu’est-ce que le rétropédalage ?

Le rétropédalage est une technique de nage qui consiste à se déplacer vers l’arrière en position verticale sans utiliser les bras. Les jambes effectuent un mouvement circulaire vers l’intérieur. Dans certains cas, les nageurs utilisent leurs mains pour rester à la surface.

A quoi sert le rétropédalage ?

Le rétropédalage est utile dans différents domaines du milieu aquatique. Il est pratiqué en water-polo mais aussi en natation synchronisée pour maintenir le corps à la surface sans utiliser les bras. Le rétropédalage est surtout connu dans le cadre du sauvetage et plus précisément du remorquage d’une personne en détresse. En effet, lors du remorquage, vos jambes sont gênées par la présence du corps à tracter ce qui vous empêche de faire un mouvement de ciseau de brasse classique. De plus, vos bras sont occupés à maintenir le corps de la personne en détresse au dessus du niveau de l’eau.

Comment pratiquer le rétropédalage ?

En rétropédalage, le déplacement est continu grâce à une rotation alternative des jambes vers l’intérieur. Pensez à rester le plus droit possible dans l’eau et à maintenir votre corps à la surface de l’eau à mi poitrine. Chaque pied est censé dessiner un cercle : le gauche dans le sens des aiguilles d’une montre et le pied droit en sens inverse. Pensez à placer vos pieds en « porte-manteau » et à attraper le maximum d’eau avec votre voûte plantaire. Pour maîtriser la technique et réaliser un mouvement efficace, il vous faudra faire preuve de patience. Pour vous entrainer, il est possible de placer une planche sous chaque bras pour vous aider à rester à la surface de l’eau et vous concentrer davantage sur vos jambes.

Les précautions à prendre

Même si la natation est un sport où les risques de blessures sont moindres, il est tout de même conseillé de faire attention à vos articulations qui sont fortement sollicitées. En rétropédalage, les genoux sont mis à rude épreuve et plus particulièrement lorsque vous êtes en phase d’apprentissage. Pour les personnes sensibles des genoux, il est préférable d’éviter cette technique de nage ou de la pratiquer le moins souvent possible.

        

Commentaires : Le rétropédalage en natation

Annuaire des
piscines de France

Actualité

A la une

Galeries photos