Accès Espace Pro

L’éveil aquatique

Faire ses premiers pas en milieu aquatique est une étape importante pour l’enfant qui va découvrir de nouvelles sensations, une nouvelle façon de bouger et un monde totalement inconnu. Découvrez ce qu’est l’éveil aquatique, quels sont les objectifs de l’activité et comment elle se déroule.

L'éveil aquatique est très important pour les premiers pas de l'enfant dans l'eau.

L'éveil aquatique est très important pour les premiers pas de l'enfant dans l'eau.  DR

Qu’est-ce que l’éveil aquatique ?

L’éveil aquatique est une activité proposée dans certaines piscines de France et qui entre dans le cadre des activités gérées par la Fédération Française de Natation (FFN). Elle est d’ailleurs parrainée par le vice-champion olympique et du monde, Frédérick Bousquet. L’activité s’adresse aux enfants âgés de 4 mois à 6 ans et à leurs parents et s’inscrit dans le projet éducatif de la FFN qui est la recherche d’autonomie en milieu aquatique. L’éveil aquatique est l’activité idéale lorsque votre enfant ne peut plus assister aux séances de bébés nageurs mais n’a pas encore l’âge d’apprendre à nager.

Eveil aquatique : les objectifs

L’éveil aquatique est une activité qui présente de nombreux avantages pour les enfants et leurs parents. Elle permet de :

  • Découvrir le milieu aquatique et les nouvelles sensations qui vont avec.
  • Développer la confiance en soi et l’autonomie aquatique
  • Surpasser ses peurs
  • Se divertir et créer des liens uniques avec les parents
  • Evoluer en milieu aquatique tout en respectant le rythme de développement de l’enfant.

Eveil aquatique : les activités

Les séances d’éveil aquatique se font en groupe réduit avec 6 enfants maximum. Les cours durent 30 minutes de façon à respecter le rythme de l’enfant qui a tendance à se refroidir très vite et à se lasser rapidement d’une activité. Lors de la première séance, l’enfant reste dans les bras de la maman ou du papa pour qu’il puisse prendre confiance dans l’eau. Une fois rassuré, vus pouvez le séparer de vous et l’allonger sur un tapis sur lequel vous jouerez avec lui et lui ferez découvrir des nouvelles sensations grâce à l’eau. Une fois que votre enfant est à l’aise, il est possible de tenter l’immersion. A condition qu’il se lance lui-même. Il n’est pas question de l’inciter, de le pousser ni de le forcer au risque de provoquer un traumatisme et une phobie de l’eau. L’immersion ne doit pas durer plus de deux secondes.

Sachez qu’entre 6 mois et un an, l’enfant se met en apnée naturellement. Ne faites pas plus de trois immersions par séance.

        

Commentaires : L’éveil aquatique

Suivez Guide-Piscine.fr :