Le traitement de votre piscine au chlore

Mis à jour le 11 mai 2017

Le chlore est le produit le plus couramment utilisé pour traiter et maintenir propre l’eau d’une piscine. Il a une action désinfectante, oxydante, il élimine toutes les bactéries de la piscine et permet de lutter contre les algues. Découvrez quel est le rôle du chlore, sous quelle forme il existe et comment l’utiliser.

Le traitement de votre piscine au chlore &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Toanet - Fotolia.com</span>

Le traitement de votre piscine au chlore   © Toanet - Fotolia.com

Rôle du chlore dans l’eau d’une piscine

Le chlore est un produit chimique essentiel à votre confort de baignade. Il élimine les bactéries, les champignons et les algues qui viennent perturber l’équilibre de l’eau de votre piscine. Contrairement aux idées reçues, le chlore est inodore. Mais lorsqu’il entre en contact des matières organiques, il se transforme en chloramine et c’est la chloramine qui donne cette odeur si particulière à l’eau des piscines en général.

Traitement au chlore : comment l’utiliser ?

Le chlore pour piscine existe sous différentes formes :

  • Chlore en galets : c’est la forme la plus utilisée. Il suffit de glisser un galet dans chaque skimmer de la piscine ou dans un diffuseur flottant (pour les piscines autoportantes ou tubulaires) et de le laisser se dissoudre progressivement. Les galets de chlore ont une action lente et servent à maintenir le taux de chlore.
  • Chlore en poudre : le chlore en poudre se place directement dans l’eau de la piscine et se dissout très rapidement. Il est utile pour le remise en route de votre piscine ou lorsque l’eau de votre piscine est très sale. Le chlore en poudre est aussi appelé « chlore choc » ou traitement de choc.
  • Chlore liquide : le chlore liquide est rarement utilisé car il est souvent très concentré et très difficile à doser pour maintenir le taux de chlore.

Le taux de chlore de votre piscine doit être compris entre 1,5 et 2 mg par litre. Il se mesure grâce à des bandelettes ou des « chlore-test ». Il est aussi possible d’utiliser des appareils mesureurs électroniques et beaucoup plus précis.

Si le taux de chlore a besoin d’être ajusté, il est nécessaire de faire un traitement correctif. Augmentez la dose de chlore si elle est insuffisante et si votre eau devient trouble, ou arrêtez ponctuellement le traitement au chlore s’il y a trop de chlore dans votre piscine.

Par contre, suite à une pollution ou un déséquilibre important de l’eau (la présence d’algues dans la piscine par exemple), il faut faire une chloration choc. Elle consiste à dissoudre dans l’eau une grande quantité de chlore. Il est en général impossible de se baigner pendant le traitement choc au chlore. Une fois la qualité de l’eau rétablie, le traitement habituel peut reprendre.

Bon à savoir : sachez que le taux de chlore dépend aussi du pH de votre piscine. Si celui-ci est trop élevé, il rend le chlore inefficace. Sachez aussi qu’il existe d’autres façons de traiter l’eau de votre piscine comme le traitement au brome par exemple.

Pour aller plus loin, découvrez les 10 choses à savoir sur le traitement au chlore pour votre piscine

        

Tout sur Traitement au chlore

Commentaires : Le traitement de votre piscine au chlore

  • thanas - 26/08/16

    L'eau de ma piscine est claire, le chlore et le ph sont bien ajustés, mais cela reste jaunâtre sur les bords d'un liner.

  • xav - 30/07/12

    bonjour j'écris pour vous remercier de vos explications. cordialement.

2 commentaires : Le traitement de votre piscine au chlore

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos