Se baigner après manger : un réel danger ?

"Ne te jette pas dans l'eau après manger, c'est dangereux !" Qui n'a jamais entendu cet avertissement lève la main ! Cette vieille croyance populaire perdure et effraye encore bon nombre de baigneurs. Cette crainte est-elle pourtant justifiée ? Guide-piscine vous explique tout.

Digestion et baignade, pourquoi une telle inquiétude ?

De génération en génération, l'idée perdure : il ne faut surtout pas se baigner après avoir mangé, on risquerait de se noyer. Comment expliquer que cette inquiétude persiste encore dans l'imaginaire collectif ? Selon les alarmistes, la température du corps augmente sensiblement pendant la digestion, ce qui favoriserait la risque de malaise par choc thermique si l'on décide de faire trempette à ce moment là.

D'autres expliquent que la baignade est une activité qui consomme énormément d'énergie. Or la digestion constitue également une grosse dépense énergétique. Il serait donc conseillé de "ménager" son corps et ne pas lui imposer trop de dépense d'un coup.

Qu'en est-il alors de toutes ces affirmations soutenues par des hypocondriaques en puissance ?

La noyade post-digestion : une légende urbaine

Rassurez-vous, vous ne risquez absolument pas  de vous noyer si vous décidez de piquer une tête après le repas de famille dominical ! Inutile d'attendre les trois heures réglementaires (le temps de la digestion) ou d'avoir son téléphone à proximité avec le numéro des secours programmé, vous n'allez pas mourir après avoir ingurgité un nombre inavouable de merguez.

Évidemment, il n'est pas vraiment conseillé de manger une énorme choucroute avant d'aller nager (et pour aucune autre activité d'ailleurs). Non pas pour une question de danger, mais simplement pour une raison d'inconfort. Par contre, rien ne vous interdit de manger un repas "normal" ou un goûter, c'est même recommandé ! Nager à jeun pourrait même vous causer une hypoglycémie. Sachez que tous les nageurs professionnels mangent avant une compétition et pendant les entraînements pour avoir suffisamment d'énergie.

Le véritable danger en été n'est absolument pas la baignade pendant la digestion, mais l'hydrocution qui fait des morts chaque années. Pour éviter le choc thermique, mouillez-vous la nuque, le dos, le thorax et le visage avant d'entrer dans l'eau et surtout allez-y progressivement. Si l'eau est trop froide et que vous avez passé trop de temps au soleil, ne tentez pas le plongeon ou la bombe !

Pour en savoir plus sur les gestes à faire en cas d'hydrocution, consultez notre article sur le sujet.

Dossiers

Natation : quelle alimentation adopter ?

Annuaire des
piscines de France

Le guide des 2871 piscines de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Nos autres guides :

Actualité

A la une

Galeries photos