Nage: comment protéger sa nuque et ses cervicales ?

Comme dans la plupart des lésions musculaires, la natation est le sport par excellence pour assouplir les articulations et continuer à solliciter la masse musculaire. Elle doit cependant être pratiquée avec précaution au risque de voir s’aggraver les lésions. Découvrez quelle nage il est possible de pratiquer lorsqu’on souffre de la nuque et des cervicales.

Nage: comment protéger sa nuque et ses cervicales ? &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Nage: comment protéger sa nuque et ses cervicales ?   © Fotolia

La natation, le sport idéal

En cas de lésions et de douleurs chroniques, la natation est un des rares sports à être toléré voire même recommandé par les médecins car il s’agit d’un sport non violent qui se pratique en quasi-apesanteur. En effet, les articulations ne subissent aucun choc et l’eau a un effet massant sur l’ensemble de votre corps. Vous vous détendez musculairement et vos articulations sont plus souples. Sachez cependant que toutes les nages ne sont pas recommandées et que certaines, qui demandent une parfaite maîtrise technique, auraient même tendance à provoquer des lésions ou à les aggraver.

Quelle nage en cas de douleurs cervicales ?

Comme pour de nombreuses lésions musculaires et douleurs articulaires, l’immobilisation totale n’est pas recommandée pour soulager les douleurs cervicales. Bien au contraire, il est important de continuer à solliciter cette zone pour éviter toute raideur qui pourrait aggraver les symptômes. Il faut cependant bien choisir la nage que vous allez pratiquer.

  • la brasse : évitez absolument la brasse avec la tête hors de l’eau en cas de douleur au niveau de la nuque et des cervicales car cela casse l’alignement de votre colonne vertébrale et creuse vos lombaires. Si vous tenez à nager la brasse, faites-le donc en plongeant votre tête sous l’eau. Pour bien protéger votre nuque et vos cervicales, il est important de maîtriser techniquement la nage.
  • Le crawl : il s’agit d’une nage qui vous permet de garder le corps bien aligné dans son axe mais au moment de respirer, vous allez devoir sortir la tête de l’eau par le côté, ce qui aurait tendance à accentuer les douleurs au niveau de la nuque et des cervicales. Si vous tenez absolument à nager le crawl, nagez avec un tuba pour pouvoir nager sans sortir la tête de l’eau.
  • Le dos crawlé : c’est la nage idéale pour protéger votre nuque et vos cervicales car il s’agit d’une nage qui ne demande de réaliser aucun mouvement de tête pour pouvoir respirer. Cette dernière reste bien fixe dans l’alignement de la colonne vertébrale.
  • Le papillon : cette nage est à bannir en cas de problèmes de cou et de cervicales car elle sollicite beaucoup la tête et a tendance à cambrer le dos. De plus, il s’agit d’une nage très technique qui n’est pas accessible à tous les nageurs.
        

Les avis et commentaires
sur nage: comment protéger sa nuque et ses cervicales ?

  • Très bon conseil. La brasse coulée est bien, le dos crawlé encore mieux, la brasse normale me fait toujours mal au coup.

    bernard - Le 24/09/16 à 21h12

Tous les avis et commentaires
sur nage: comment protéger sa nuque et ses cervicales ?