Pourquoi se mouiller la nuque avant d’entrer dans l’eau ?

Si certains pensent que se mouiller la nuque avant d’entrer dans l’eau est un remède de grand-mère sans fondement et bien ils se trompent ! Cette méthode a fait ses preuves et permet d’éviter le choc thermique ou pire la noyade. Découvrez quels sont les risques encourus si vous omettez de vous mouiller la nuque et pourquoi cette zone est une zone stratégique. Découvrez également quels sont les gestes à ne pas faire avant de vous jeter à l’eau.

Pourquoi se mouiller la nuque avant d’entrer dans l’eau ?&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia_24216405_XS</span>

Pourquoi se mouiller la nuque avant d’entrer dans l’eau ?  © Fotolia_24216405_XS

Les risques majeurs

Si vous entrez dans l’eau brutalement sans prendre le temps de vous mouiller la nuque, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise. En effet, en entrant brutalement dans une eau dont la température est inférieure à celle de votre corps, vous risquez de subir un choc thermique, appelé aussi hydrocution. Cette hydrocution a lieu lorsque la différence de température entre votre corps et l’eau est trop importante. Votre corps tout entier se tétanise, vos muscles se contractent et vous risquez de ne plus pouvoir bouger ou de perdre connaissance. A l’apparition des premiers symptômes (démangeaisons, frissons, crampes, troubles visuels et auditifs), sortez immédiatement de l’eau et réchauffez-vous avec une serviette. Dans le pire des cas, vous risquez une crise cardiaque si le choc thermique est trop important.

Une zone clé

Si l’on vous conseille de vous mouiller la nuque, ce n’est pas anodin. En effet, il s’agit d’une zone stratégique qui a des répercussions sur l’ensemble de votre corps. Sachez que les plus gros vaisseaux se trouvent au niveau de la nuque ainsi que de nombreuses commandes nerveuses. La nuque informe donc le corps de façon précise mais pas brutalement de la température de l’eau. Le message d’alerte pour avertir qu’il y a une grande différence de température entre le corps et l’eau n’est pas envoyé. Ce qui évite un afflux soudain de sang vers le cœur et le cerveau. Le corps ne se tétanise pas, les muscles ne se contractent pas et le corps s’habitue petit à petit à la température de l’eau.

A ne pas faire

Pour éviter tout risque d’hydrocution ou de choc thermique, il est conseillé de ne pas plonger ni de sauter brutalement dans l’eau. Evitez également de vous exposer trop longtemps au soleil avant de vous baigner. Plus votre corps sera chaud et plus le risque d’hydrocution sera élevé. Evitez également de consommer trop d’alcool et de trop manger. Sachez enfin qu’il est inutile de pratiquer le bouche-à-bouche à une personne victime d’hydrocution. Ne perdez pas de temps et procédez directement au massage cardiaque (si vous avez été formé aux gestes de premiers secours).

        

Les avis et commentaires
sur pourquoi se mouiller la nuque avant d’entrer dans l’eau ?