Voir les infos sur les métiers de la piscine

Rechercher

La piscine éco-responsable

Avec un climat qui se réchauffe et des factures d’eau et d’énergie qui augmentent, il devient de plus en plus indispensable de proposer aux propriétaires de piscine des bassins éco-responsables, d’autant que la demande se fait de plus en plus pressante. Pour concevoir de telles piscines, il est nécessaire de proposer diverses solutions efficaces aux propriétaires actuels ou nouveaux.

La piscine éco-responsable : une piscine plus respectueuse de l'environnement et plus économique  © Bernard Hermant - Unsplash
La piscine éco-responsable : une piscine plus respectueuse de l'environnement et plus économique  

Réduire l’impact des piscines privées sur l’environnement

Alors que les réserves d’eau s’épuisent, que les sécheresses s’accentuent et que les appels à la réduction de la consommation d’eau et d’énergie ne cessent d’augmenter, le nombre de nouvelles piscines construites ou installées augmente de plus en plus chaque année. Et pour cause : les températures de plus en plus élevées de l’été suscitent l’envie chez les particuliers de profiter de points de rafraichissements, et rien de mieux qu’une piscine pour se détendre et se rafraichir durant les périodes chaudes.

A titre d’état des lieux, une piscine de dimension 8X4 m consomme annuellement 15 m³ d'eau environ, et le montant moyen de la consommation d’un bassin s’élève entre 300 et 800 € par an, comprenant la filtration de l’eau et le chauffage.

Les enjeux liés à la piscine sont donc importants, et il est possible de mettre en place pour vos clients des piscines éco-responsables dont l’impact sur l’environnement est réduit, et qui vont également leur permettre de réduire leurs factures d’énergie. Deux arguments de vente dans l’air du temps, dans un contexte de réchauffement climatique et d’inflation.

Les traitements d’eau écologiques

En termes d’économies et de réduction des effets de la piscine sur l’environnement, on peut commencer par s’attaquer au traitement de l’eau, qui va notamment permettre de conserver une eau propre pour éviter de vider le bassin en hiver pour la remplir de nouveau lorsque les températures augmentent. On retrouve, sur le marché, de plus en plus d’appareils permettant d’automatiser le traitement de l’eau des piscines, tels que l’électrolyseur, qui permet de produire du chlore. Actuellement, les plus performants se contentent de 1,5 g à 3 g/litres afin de limiter la quantité de sel dans le bassin, mais demeure efficace. Autre système que l’on peut proposer aux propriétaires de piscines : le traitement UV, qui est associé à une pompe doseuse qui injecte du produit rémanent sans chlore.

Il faut savoir que même si le chlore est un élément efficace pour le traitement des piscines, il est loin d’être écologique, c’est pourquoi la dynamique s’oriente désormais vers l’utilisation de produits alternatifs au chlore, comme le sel, le brome ou l’oxygène actif.

Outre le traitement de l’eau, pensez également à l’analyse de cette dernière. Là encore, les propriétaires doivent être informés de la nécessité de vérifier les principaux paramètres le plus fréquemment possible, à savoir le TAC, le TH et le pH. Cela permet de ne pas intervenir avec des traitements chocs, et d’apporter une quantité minimale de produits d'entretien.

Une pompe de piscine à vitesse variable plus économique

Pour réaliser des économies d’énergie et donc réduire l’impact de la piscine sur l’environnement, il est possible de se tourner vers des pompes à vitesse variable, qui réduisent la consommation d’énergie. Plus onéreuses à l’achat, il est judicieux d’indiquer aux propriétaires de piscine que ces pompes sont rapidement rentabilisées grâce aux économies d’électricité importantes qu’elles permettent de réaliser. Il est ainsi possible de laisser une telle pompe fonctionner 24h/24, grâce à l’éventail de 4 à 8 vitesses disponible sur ces appareils.

En ce qui concerne la filtration, il est important de recommander aux propriétaires de bien filtrer leur piscine, car à elle seule, elle assure 80 % du maintien de la qualité de l’eau. Une filtration optimale permet donc de réduire l’usage de produits chimiques de traitement.

Un chauffage de l’eau par des panneaux photovoltaïques ou une pompe à chaleur

Le marché du chauffage par panneaux photovoltaïques se développe, ce qui permet de chauffer une piscine tout en limitant la consommation d’énergie au maximum. Il est toutefois nécessaire de prévoir l’espace qui permet de les accueillir, car ces panneaux se montrent encombrants, et cet encombrement est proportionnel à la taille du bassin.

D’autres modèles peuvent également convenir à l’installation de piscines éco-responsables, à savoir les modèles dotés de la technologie Inverter. Ces appareils adaptent leur vitesse au compresseur, ce qui permet d’obtenir des performances de chauffe conditionnées aux conditions climatiques. A la clé, les économies d’énergie réalisées s’élèvent en moyenne à 30 %.

En outre, les pompes à chaleur sont aujourd'hui de plus en plus efficaces, avec un rendement toujours plus élevé. La technologie Full-Inverter permet notamment d'adapter la puissance de fonctionnement de la pompe à chaleur aux besoins réels de chauffage, offrant ainsi des consommations d'énergies réduites par-rapport à une pompe à chaleur classique, qui fonctionne en on/off. 

Les ampoules à LED pour l’éclairage de la piscine

Il ne faut pas oublier l’éclairage de la piscine, qui représente également à la fois un poste de dépense en énergie, et un facteur impactant l’environnement.

C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’abandonner les lampes halogènes qui étaient répandues dans les bassins jusqu’à récemment, pour les remplacer par des ampoules LED. Ces dernières sont nettement moins énergivores et se déclinent en une infinité de coloris différents.

Optimiser la construction, l'agencement et l'implantation de la piscine

Enfin, pour aménager une piscine éco-responsable, il est nécessaire de penser à sa construction, son agencement et son implantation. En effet, une piscine implantée idéalement permet de réaliser des économies d’énergie importantes, car l’exposition au soleil, au vent et à d’autres phénomènes météorologiques a un impact sur la consommation. Faites en sorte de proposer aux propriétaires une implantation exposée aux rayons du soleil afin que la piscine bénéficie d’un réchauffement naturel qui peut réduire le besoin en chauffage durant la saison propice à la baignade. Aménagez-la également de telle sorte qu’elle soit protégée des bourrasques, car le vent peut refroidir le bassin.

Enfin, pensez également à la surface de la piscine, car plus celle-ci est importante, plus la surface d’évaporation est grande et plus il sera nécessaire d’ajouter des produits de traitement. Il est donc important de jouer sur la dimension et la forme de la piscine pour réduire le volume.

La piscine éco-responsable : infos complémentaires


Rechercher


Les dernières actus du marché de la piscine

Voir toutes l'actu du marché de la piscine

Recherche dans l'info métier

Les 950 fournisseurs de France

Voir tous les fournisseurs


Les 5 282 piscinistes de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Voir tous les piscinistes

L'info Piscine sur notre page LinkedIn

Guide-Piscine

Abonnement à la newsletter PRO

Voir toutes les newsletters